1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Blanquer réagit à Riner sur RTL : "L'important c'est d'avoir le maximum de médailles" aux JO 2024
1 min de lecture

Blanquer réagit à Riner sur RTL : "L'important c'est d'avoir le maximum de médailles" aux JO 2024

INVITÉ RTL - Emmanuel Macron souhaite que les sportifs français décrochent 80 médailles aux Jeux olympiques de Paris en 2024, un objectif irréaliste pour Teddy Riner. Jean-Michel Blanquer a réagi sur RTL.

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer
Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer
Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Julien Sellier & Cassandre Jeannin

Emmanuel Macron a reçu cette semaine les sportifs médaillés aux Jeux olympiques de Tokyo. Le président a fixé à cette occasion un objectif très ambitieux pour les JO de 2024, qui se tiendront à Paris, avec 80 médailles, affichant une volonté "de plus que doubler nos résultats". 

Un objectif irréaliste pour Teddy Riner. "La France est une grande nation du sport. Maintenant se dire qu'on va faire 90 médailles à Paris 2024, non", a-t-il assuré sur RTL. "J'aimerais qu'on me fasse mentir mais il faut faire beaucoup plus de choses pour prétendre à 90 médailles en 3 ans. Fallait investir déjà 7 ans en arrière dans le sport, massivement", a poursuivi le judoka avant de conclure : "On pourra toujours se cacher derrière le Covid." 

"Il ne faut surtout pas s'arrêter à des questions de chiffre", a réagi le ministre de l'Éducation nationale sur RTL, pour qui "l'important maintenant c'est d'avoir le maximum de médailles et se mettre en ordre de marche pour cela". Jean-Michel Blanquer a rappelé par ailleurs le rôle de Claude Onesta, dont la mission consiste "à appuyer sur tous les leviers qui permettent de faire réussir nos sportifs." 

De plus, le ministre se dit "très mobilisé" avec Roxana Maracineanu, la ministre déléguée aux Sports, "pour "accompagner les fédérations et regarder notamment celles qui n'ont pas été les plus brillantes aux Jeux olympiques pour voir quel est notre potentiel". "Il ne faut jamais cultiver le pessimisme en ces matières, il faut tout simplement être dans le volontarisme", a conclu Jean-Michel Blanquer.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/