1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Affaire Calvin : le Conseil d'État lève la suspension à l'encontre de la sportive
1 min de lecture

Affaire Calvin : le Conseil d'État lève la suspension à l'encontre de la sportive

La vice championne d'Europe du marathon avait été suspendue par l'Agence française de lutte contre le dopage pour s'être soustraite à un contrôle antidopage. Une décision levée par le Conseil d'État à deux jours du marathon de Paris.

La Française Clémence Calvin à Bertlin le 12 août 2018
La Française Clémence Calvin à Bertlin le 12 août 2018
Crédit : John MACDOUGALL / AFP
Eléanor Douet & AFP

Clémence Calvin pourra finalement s'aligner pour le départ du marathon de Paris ce dimanche. Le Conseil d'État a levé vendredi 12 avril dans la soirée la suspension ordonnée par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) à l'encontre de la sportive.

La journée avait pourtant mal commencé pour l'athlète de 28 ans. Dans la matinée, le parquet de Marseille avait confirmé qu'une enquête préliminaire pour "infractions à la législation sur les produits dopants" était déjà en cours sur Clémence Calvin au moment de son contrôle esquivé, le 27 mars à Marrakech.

D'après des sources proches du dossier, la licenciée du club de Martigues et son mari et entraîneur, le coureur de demi-fond Samir Dahmani, sont dans le viseur de l'AFLD et des enquêteurs de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp) depuis des semaines.

Oui, je vais courir

Clémence Calvin

Le Conseil d'État, devant lequel Clémence Calvin est venue plaider sa cause vendredi, a considéré qu'elle aurait dû être en mesure de s'expliquer devant l'AFLD "en temps utile", une fois sa suspension décidée, alors que le marathon, "une étape importante de son calendrier sportif", se déroule dimanche. Or, d'après la décision du Conseil d'État, l'AFLD lui a proposé de faire valoir ses observations la semaine prochaine.

À lire aussi

"Oui, je vais courir", avait lâché dans l'après-midi la marathonienne, à la sortie de l'audience, alors que la décision n'était pas encore rendue. Au cours du marathon de Paris, elle compte réaliser les minima pour se qualifier aux Jeux olympiques de Tokyo-2020.  

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/