2 min de lecture Dopage

Affaire Clémence Calvin : qui dit vrai entre la marathonienne et l'AFLD ?

DÉCRYPTAGE - Entre l'athlète et l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), c'est parole contre parole. Suspendue provisoirement à titre conservatoire, Clémence Calvin ne peut pour le moment pas s'aligner sur le marathon de Paris.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Affaire Clémence Calvin : qui dit vrai entre la marathonienne et l'AFLD ? Crédit Image : Andrej ISAKOVIC / AFP | Crédit Média : Isabelle Langé | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Langé
Isabelle Lange et Gregory Fortune

Le mystère s'épaissit dans l'affaire Clémence Calvin. La vice-championne d'Europe du marathon avait disparu depuis près de deux semaines au Maroc, alors qu'elle devait faire l'objet d'un contrôle anti-dopage. Elle est réapparue mercredi 10 avril, en France, pour s'expliquer. Mais entre l'athlète et l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), c'est parole contre parole.

Le mercredi 27 mars dernier, alors qu'elle se promenait dans les rues de Marrakech avec son fils, la Française de 28 ans affirme avoir été interpellée par trois personnes qui se sont présentées comme étant de la police française, et que l’une d'entre elle l’a saisie par le bras. Elle aurait alors lâché son fils, qui serait alors tombé. Pour Mathieu Teoran, secrétaire général de l’AFLD, il s'agit d'allégations graves.

"L'allégation selon laquelle nos agents auraient usé de violences à l'égard d'une sportive et de son enfant est entièrement dénué de fondement, assure-t-il. Deuxièmement, nos agents n'auraient pas précisé qu'ils étaient missionnés par l'AFLD pour contrôler la sportive concernée et auraient approché la sportive sur des fondements fallacieux. L'Agence entend donner toutes les suites, y compris judiciaires, que ces allégations réclament".

On cherche à m'écraser

Clémence Calvin
Partager la citation

L’ALFD a envoyé mercredi 10 avril au matin deux notifications à Clémence Calvin, l’une pour un "no show" (absence lors d'un contrôle), l’autre pour s’être soustraite à un contrôle antidopage.

À lire aussi
Alberto Salazar en 2015 athlétisme
Les infos de 12h30 - Nike touché par un scandale de dopage

La marathonienne qui a été contrôlée à 24 reprises depuis janvier 2018 est hors d'elle. "J'ai toujours été droite et honnête, j'ai toujours répondu présente aux contrôles, j'ai toujours collaboré quand il le fallait. Je n'ai aucun doute sur moi, sur mon intégrité
on cherche à m'écraser, et ça je n'accepte pas".

Suspendue provisoirement à titre conservatoire par l'AFLD, Clémence Calvin ne peut pour le moment pas s'aligner sur le marathon de Paris, dimanche 14 avril. Elle y visait une qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dopage Marathon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants