2 min de lecture Sexe

Sexe : faut-il réaliser ses fantasmes ?

PODCAST - Jean-Charles (36 ans), Laurent (57 ans) et Andrew (25 ans) nous racontent les fantasmes qu'ils ont réalisé et ceux qu'ils gardent secrets.

Les Français au lit Les Français au lit RTL Originals iTunes RSS
>
Saison 2 - 7. Faut-il réaliser ses fantasmes ? Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date : La page du podcast
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"C'était désastreux". Jean-Charles, 36 ans, garde un piètre souvenir de cette soirée où il a voulu réaliser son fantasme de faire l'amour sur une plage, la nuit. "Je suis désolé pour les gens qui trouvent ça bien, mais la nuit, il fait super froid et le sable c'est une catastrophe", résume-t-il dans le septième épisode du podcast Les Français au Lit. Depuis, il a décidé de se laisser porter au gré de ses envies plutôt que de concrétiser ses désirs à tous prix.

Au-delà des aspects techniques, tous les fantasmes ne sont pas bons à réaliser, explique le sexothérapeute Alain Héril. C'est pour cela qu'il fait la différence entre les "rêveries sexuelles", peu dérangeantes, et les (véritables) fantasmes qui peuvent s'avérer perturbants. "Vous allez vous dire 'Comment ça se fait que j'ai ça à l'intérieur de moi ?' Il faut les regarder, puis essayer de comprendre ce que cela raconte de vous", résume-t-il.

Car même s'il relève de l'inconscient, le fantasme peut revêtir une certaine signification et peut permettre de mieux se comprendre. "C'est comme les rêves. Quand vous rêvez, que vous faites un cauchemar, ce n'est pas agréable. Mais le cauchemar, ça raconte bien quelque chose de vous", résume Alain Héril. 

Ça avait toujours été un peu un fantasme de pouvoir coucher avec d'autres personnes ensemble

Andrew, 25 ans
Partager la citation

En pratique aussi, réaliser ses fantasmes (ou rêveries sexuelles) permet de mieux se connaître. C'est par exemple en se rendant dans un cruising bar et en faisant l'amour à plusieurs avec son partenaire un peu par hasard, qu'Andrew a compris qu'il aimait cette pratique. "C'est vrai que ça avait toujours été un peu un fantasme dans ma vie de sortir avec quelqu'un avec qui il n'y aurait pas de problèmes de jalousie ou quoi à ce niveau-là, de pouvoir coucher avec d'autres personnes ensemble, qu'il n'y ait pas d’interdit", explique aujourd'hui le jeune homme de 25 ans.

À lire aussi
La série "Sex Education" est disponible depuis le 11 janvier sur Netflix Sexo
Pourquoi l'éducation sexuelle actuelle n'est pas suffisante

De la même manière, Laurent, 57 ans, s'est rendu en club libertin lorsqu'il était plus jeune. Il en garde un souvenir qui mêle l'excitation de la transgression et la déception d'observer des pratiques très normées. "La sexualité que j'ai observée là-bas - parce que j'étais aussi au cinéma - je l'ai trouvée assez restreinte, explique-t-il. C'est une sexualité encore très génitale et où l'homme fait encore beaucoup sur la femme. Ce n'est pas la sexualité que j'ai envie de montrer ni de prôner."

J'ai une vraie fascination pour les gens qui pratiquent des jeux de soumission domination

Jean-Charles, 36 ans
Partager la citation

Depuis son échec sur la plage, Jean-Charles s'est juré de ne plus réaliser des fantasmes dans le simple but de les réaliser. Il sait aussi que certains ne se concrétiseront jamais. "J'ai une vraie fascination par exemple pour les gens qui pratiquent des jeux de soumission domination assez fort, explique-t-il. C'est quelque chose que je peux trouver potentiellement excitant, mais c'est quelque chose que je sais que je ne ferai jamais parce que ce n'est pas mon truc."

Pareil pour "les jeux où il y a trop de monde". "Je n'irai pas dans une orgie où il y a dix personnes, poursuit Jean-Charles. Parce que c'est une rupture de l'intimité quand même." 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sexe Sexualité Psychologie
Pour ne rien manquer
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants