5 min de lecture Pop Culture

Journée Star Wars : 4 histoires méconnues de la saga intergalactique

ÉCLAIRAGE - La saga "Star Wars" passionne ses fans depuis plus de 40 ans. Mais elle peut encore cacher certains secrets de productions dans la galaxie lointaine.

Harrison Ford, Mark Hamill et George Lucas en 2018
Harrison Ford, Mark Hamill et George Lucas en 2018 Crédit : VALERIE MACON / AFP
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Cela fait plus de 40 ans que Star Wars fait rêver des fans. Tout a commencé en 1977 avec la sortie d'Un Nouvel Espoir, l'épisode 4. Et c'est en 2019 que la saga des Skywalker, la famille pilier de cette galaxie lointaine, s'est achevée avec L'Ascension de Skywalker (épisode 9) dans les salles. 

Que l'on connaisse un peu, beaucoup, voire pas du tout Star Wars, ces huit lettres parlent à un public de plusieurs générations. Et ce 4 mai est un jour spécial dans l'histoire de la saga créée par George Lucas. C'est le May The 4th Be With You, qui a vu le jour dans les années 70 d'après un jeu de mots avec la célèbre réplique "May The Force Be With You" (Que la Force soit avec toi - vous). 

L'occasion de (re)voir les films et les spin-offs de la saga, ou de (re)découvrir les deux saisons de The Mandalorian, première série en live-action de la franchise sur Disney+. Ou même de plonger dans l'histoire moins connue de la saga, afin de vous régaler d'anecdotes intergalactiques. RTL Pop Culture a sélectionné 4 récits inédits pour les Padawan, Jedi, Sith et Générales que vous êtes.

1. Une porte pour le succès d'Harrison Ford

On est au milieu des années 70, Harrison Ford vient de jouer dans American Graffiti de George Lucas mais il galère à trouver d'autres rôles. Marié, deux enfants, il a besoin d'argent. Lui qui a une formation de charpentier fait donc des petits boulots de menuiserie. L'un d'eux le conduit dans la boîte de production de Francis Ford Coppola où il doit fabriquer une porte. Alors qu’il scie, rabote et ponce, voilà qu'Harrison Ford croise George Lucas à qui on a prêté une salle pour un casting, celui pour un des rôles majeurs de son prochain film : La Guerre des étoiles.

À lire aussi
Star Wars
"The Mandalorian" (Disney+) : ce que l'on sait de la prochaine saison 3

George Lucas demande alors à Harrison Ford si ça ne le ferait pas "scier", moyennant un petit cacheton, de donner la réplique aux comédiens venus auditionner pour le rôle de… Han Solo. Harrison Ford se retrouve donc face à une centaine de comédiens. Et pas des moindres : Al Pacino, John Travolta, Kurt Russell ou encore Sylvester Stallone.

À force de répéter toujours les mêmes répliques, Harrison Ford commence un peu à en avoir marre. Il a même une pointe d'irritation dans sa voix. En l'entendant, Lucas a le déclic : c'est pile le ton et la personnalité qu'il veut pour Han Solo. Il propose donc le rôle du mercenaire pote de Chewbacca à Harrison Ford. En grand professionnel, il a quand même fini de fabriquer la porte avant de partir faire la guerre dans les étoiles…

2. Des conditions de tournage difficile pour la réplique "Non, je suis ton père"

L'Empire contre-attaque, c'est l’épisode de la première apparition de Yoda, de la réplique "Je t’aime... Je Sais" entre Leia Organa et Han Solo, mais surtout celui de l'une des révélations les plus célèbres de toute l’histoire du 7e art et de la pop culture. La scène où Luke Skywalker découvre que son ennemi juré Dark Vador, est en réalité son père.

Le tournage de la scène, à l’abri des regards indiscrets a d’ailleurs été compliqué. De nombreux ventilateurs entourent Mark Hamill et David Prowse. Des machines nécessaires, puisque Luke se trouve à ce moment suspendu dans le vide, et ses cheveux sont fouettés par le vent. Le bruit des ventilateurs est tel, que Mark Hamill n’entend même pas même David Prowse prononcer le : "Non, je suis ton père" et qu’il ne s’entend même pas lui répondre !

>
Je suis ton père Dark Vador

Plus encore, selon Mark Hamill qui s’est confié à Entertainement Weekly, "L’un des plus gros secrets de cette séquence de l’épisode 5, c’est que la moitié du dialogue a été enregistré en post-production", pour éviter tous les bruits parasites.

3. Ewan McGregor réalisait ses propres bruitages au sabre laser

Star Wars fait rêver beaucoup de monde, dont les stars. Alors quand Ewan McGregor a obtenu le rôle d'Obi-Wan Kenobi, il n'a pas pu cacher son enthousiasme lors de certaines scènes de combat. Il est vrai que certains et certaines peuvent reconnaître qu'en jouant avec un sabre laser, il est presque automatique de se mettre à imiter le célèbre bruit de l'arme avec sa bouche. 

Sur le tournage de La Menace FantômeEwan McGregor a donc "doublé" tous les sons de son sabre laser quand il le maniait, comme il l'a expliqué à la chaîne BBC en 2011. "Et je le faisais aussi quand le sabre se rétracte et fait alors ce son si agréable", décrit Ewan McGregor tout en imitant le son devant la caméra. L'équipe de George Lucas a dû, au montage, supprimer tous les sons reproduits par l'acteur pour les remplacer. 

>
Ewan McGregor showing his light sabre tekkers | The Graham Norton Show - BBC

4. Qui de Han ou Greedo a tiré en premier ?

C'est un débat qui peut animer pendant des heures les afficionados de la soirée. Qui tire en premier lors du face à face entre Han Solo et Greedo dans la Cantina de Mos Eisley dans l'épisode 4 ? La scène a été modifiée cinq fois depuis la sortie du film en 1977, comme le précise Numerama, et a alimenté nombre de polémiques et de débats. 

C'est finalement George Lucas qui peut avoir le dernier mot, étant le père fondateur de la saga. Comme le rapporte le média américain CinemaBlend, d'après le livre The Star Wars Archives : 1999-2005, George Lucas a déclaré à propos de cette fameuse scène : "Je n'ai pas créé Han comme un tueur impitoyable. Tous les gentils tirent en légitime défense. Quand j'ai fait la scène en 1977, on ne pouvait pas dire qui tirait en premier". Pour le réalisateur, c'est donc Greedo qui tire en premier mais qui perd le duel face à Han Solo.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pop Culture Carrie Fisher Mark Hamill
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants