2 min de lecture Musique

Pink Floyd : quand Roger Waters crachait sur un fan avant d'écrire "The Wall"

Le 30 novembre 1979, sort le onzième album de Pink Floyd, intitulé "The Wall". Pour l'écrire, le bassiste, Roger Waters, s'est inspiré d'un événement bien particulier survenu deux ans plus tôt...

Eric Jean-Jean Bonus Track Éric Jean-Jean iTunes RSS
>
Pink Floyd : quand Roger Waters crachait sur un fan avant d'écrire "The Wall" Crédit Image : KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Thibaud Chaboche

Le 30 novembre 1979 sort l'album The Wall, de Pink Floyd. À l'intérieur, le tube Another Brick in the Wall, devient l'un des plus grands succès du groupe britannique. Mais pour réaliser cet album, le bassiste, Roger Waters, s'est inspiré d'un événement, devenu légendaire, survenu au Stade Olympique de Montréal, le 6 juillet 1977, en plein concert...

À l'époque, le groupe sort d'une tournée harassante pour leur précédent album Animals, avec des stades pleins à craquer et des dizaines de milliers de spectateurs, hurlant et sifflant. C'est justement ces fans, considérés comme indisciplinés et irrespectueux, qui irritent les membres du groupe. Le 6 juillet 1977, près de 80.000 personnes assistent au dernier concert de la tournée, à Montréal. Au premier rang, un groupe de fans se fait particulièrement remarquer, et ne cesse de hurler malgré les demandes de Roger Waters de se calmer. À la fin, n’y tenant plus, le bassiste va demander à l’un d’entre eux de s’approcher, et lui cracher au visage.

Cet incident va donner l’idée à Roger Waters du concept de The Wall, ce "mur" qui se dresse entre lui et le public. L’enregistrement, lui, se déroule dans une ambiance tendue entre les membres, chacun envisageant une carrière en solo. Roger Waters prend de plus en plus la tête du groupe et propose cet album concept, signant au passage la plupart des chansons. Plus qu’un album, c’est une œuvre complète, envisagée en 3 parties : l’album, le spectacle et enfin le film. 

Les chansons, pour la plupart écrites par le bassiste, racontent l’histoire de Pink, une rockstar qui sombre dans la dépression. Roger Waters s’inspire de sa propre vie, ainsi que de celle de Syd Barrett, le fondateur de Pink Floyd, exclu du groupe en 1968, en raison de sa consommation excessive de drogue. Quant au spectacle, il ne sera joué que 4 fois, entre 1980 et 1981. En cause : l'énorme dispositif scénique demandé, dont notamment la construction d'un mur de briques en carton de 12 mètres de haut pendant le concert.

Au sommaire de l'émission :

À lire aussi
people
Nadia Comaneci : "Je voulais être parfaite"

L'histoire des chansons : 
- Billie Jean, Michael Jackson
- Je suis un homme, Michel Polnareff
- Avec le temps, Léo Ferré
Focus : 
L'album The Wall, de Pink Floyd, avec comme invité le journaliste et musicien, Julien Bitoun.

Les classements de la semaine

Le journal de la musique

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Musique Eric Jean-Jean Pink floyd
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants