2 min de lecture Musique

Daniel Balavoine : découvrez la reprise du "Chanteur" par Jean-Louis Aubert

Jean-Louis Aubert a enregistré une version du "Chanteur" de Daniel Balavoine, disparu il y a 35 ans ce 14 janvier 2021.

Anthony Martin La pépite musicale Anthony Martin iTunes RSS
>
Daniel Balavoine : découvrez la reprise du "Chanteur" par Jean-Louis Aubert Crédit Image : XAVIER LEOTY / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245x300_Anthony Martin
Anthony Martin édité par Capucine Trollion

Ce 14 janvier 2021 marque les 35 ans de la mort de Daniel Balavoine, il avait 33 ans, et il devenait incontournable dans la musique française. Un peu moins de 10 ans avant sa disparition, Daniel Balavoine était en studio, il terminait l’enregistrement de son 3ème album, et à l’écoute son directeur artistique Léo Missir trouvait qu’il manquait une chanson forte.


Balavoine avait mis de côté un instrumental, et en le réécoutant il a pensé à plusieurs choses : à la mort de Claude François quelques jours auparavant et aux fans inconsolables, au Je m’voyais déjà d’Aznavour. Balavoine a aussi pensé à sa propre situation : à l’époque Eddy Barclay lui avait dit : "C’est la dernière fois que je te laisse faire un album, parce que t’arrive pas à faire un succès".

Balavoine s’est installé sur un coin de console, et pendant la pause repas de son équipe, il a écrit des paroles sur cet instrumental qui trainait, un texte qui dessine un portrait caricatural du chanteur de variété et qui démarre par : "J’me présente je m’appelle Henri, j’voudrais bien réussi ma vie, être aimé". On est au printemps 78, et à cette époque-là un autre artiste débutait et rêvait aussi de gloire, il commençait à se faire remarquer avec son groupe Téléphone. C’est Jean-Louis Aubert, voilà pourquoi, des années plus tard, il a repris ce titre de Balavoine.

Jean-Louis Aubert met de la guitare sur Le chanteur de Daniel Balavoine. La reprise enregistrée en l’an 2000 pour l’album aujourd’hui collector Balavoine Hommages. C’est l’occasion de saluer celle qui dirigeait à l’époque la programmation musicale de RTL, Monique Le Marcis. Car, Eddy Barclay qui n’aimait décidément pas Balavoine, avait mis cette chanson en face B, mais c’était sans compter sur le flair de Monique. Elle s’est emparée du titre, contre tous, et l’a matraqué à l’antenne de RTL. Le titre est ainsi devenu un tube et a lancé la carrière de Daniel Balavoine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Daniel Balavoine Jean-Louis Aubert
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants