1. Accueil
  2. Culture
  3. Musique
  4. Quand Alain Souchon reprend avec tendresse "Bambino" de Dalida
1 min de lecture

Quand Alain Souchon reprend avec tendresse "Bambino" de Dalida

En 1957, la chanson de Dalida touche tout le monde, notamment un petit garçon de 13 ans à l’époque : Alain Souchon.

Alain Souchon, le 14 février 2020, à la Seine Musicale
Alain Souchon, le 14 février 2020, à la Seine Musicale
Crédit : Alain JOCARD / AFP
Quand Alain Souchon nous proposait sa version de "Bambino", premier grand succès de Dalida.
02:49
Anthony Martin - édité par Aymeric Parthonnaud

Nous allons écouter une version récente du tout premier tube de l’été de l’histoire de la chanson française, c’est Bambino de Dalida qu’on entendait partout durant l’été 1957. Bambino, c’est la première chanson qui a été pensée et travaillée pour devenir un succès, et ça a marché ! 

À l’origine, c’est un morceau napolitain. Gloria Lasso devait l’interpréter, mais le label Barclay lui a préféré Dalida, plus sexy, plus jeune, 23 ans, elle n’arrivait pas à percer à l’époque… Bambino, c’est la première fois qu’une pochette de disque est une mise en scène, c’est une photo de cinéma : Dalida est adossée à un mur, la main sur l’épaule d’un gamin, on les imagine dans une vieille rue de Naples : il n’en est rien, le cliché a été pris dans le très chic Parc Monceau à Paris… 

Ensuite, Bambino est la première chanson qui a été matraquée à la radio, avant-goût de ce qu’on appelle aujourd’hui le partenariat, diffusée 10 fois par jour. Il faut rappeler que Dalida vivait à l’époque avec le patron d’une grande radio ! En 57, la chanson touche donc tout le monde, notamment un petit garçon de 13 ans à l’époque. Dalida le fait rêver. Il veut être ce "Bambino" qui joue les amoureux. Ce petit garçon est devenu grand ; c’est Alain Souchon

La pochette de "Bambino" par Dalida
La pochette de "Bambino" par Dalida
Crédit : Barclay

Et quand 60 ans plus tard, le trompettiste Ibrahim Maalouf, lui a proposé de rendre hommage à Dalida, Alain Souchon a dit "oui", et a offert sa version de Bambino. Sous les paillettes et le folklore il y a parfois un beau texte, voilà aussi ce que nous dit Alain Souchon qui s’est emparé du Bambino de Dalida, avec beaucoup de tendresse, dans l’album Dalida by Ibrahim Maalouf. Bambino est un des tubes de sa jeunesse, il fut aussi le 1er Disque d’Or de l’histoire de la chanson française.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/