2 min de lecture Musique

Coronavirus : "Je crois en l'humanité", confie Barbara Hendricks sur RTL

INVITÉE RTL - Barbara Hendricks va organiser un concert caritatif "confiné" vendredi 22 mai en streaming, au profit du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Coronavirus : "Je crois en l'humanité", confie Barbara Hendricks sur RTL Crédit Image : Guillaume Souvant / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto et Capucine Trollion

Les initiatives des personnalités de la musique se poursuivent en temps d'épidémie. La cantatrice Barbara Hendricks va ainsi organiser un concert caritatif "confiné" vendredi 22 mai en streaming, à 19 heures, au profit du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Le tout en direct de Stockholm, en Suède.

La place coûte 11 euros, disponible sur le site de Barbara Hendricks. Tous les fonds seront reversés pour le HCR pour acheter des savons et de l'eau que les réfugiés dans les camps aient "la possibilité de laver leurs mains".

"On va faire un concert dans le concert de l'amphithéâtre vide de Stockholm (...) Ce seront des chansons de blues et de gospel qui avait accompagné la lutte pour les droits civiques aux États-Unis, inspirées de Rosa Parks et de Martin Luther King (...)  avec un message d'amour et de solidarité dont tout le monde a besoin", explique la cantatrice Barbara Hendricks. "On sera dos au public, qui ne sera pas là. Mais ça vaut la peine de le faire (...) J'ai envie d'être à la hauteur de mes collègues de l'HCR qui sont sur place" poursuit la cantatrice, qui travaille depuis plus de 30 ans avec Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés. 

Barbara Hendricks prie pour Donald Trump

Loin de se laisser abattre par de mauvaises nouvelles, Barbara Hendricks croit au monde meilleur de demain : "Je pense que nous sommes capables de voir le monde différemment avec beaucoup plus d'égalité et de fraternité". Elle poursuit : "Je crois en l'humanité mais ce qui m'énerve le plus en ce moment, ce sont les gens qui sont égoïstes. Si nous sommes ensemble, nous allons nous en sortir". 

À lire aussi
Nicola Sirkis sur le plateau de "Quotidien" people
VIDÉO - Indochine : Nicola Sirkis se confie sur la mort de son frère, Stéphane Sirkis

Si elle devait rencontrer Trump, elle lui chanterait Ave Maria "pendant quelques secondes", mais "je prie pour lui aussi, car c'est un être humain, mais il fait beaucoup mal à beaucoup de monde".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Coronavirus Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants