2 min de lecture People

Coronavirus : "La chloroquine a eu des effets secondaires extrêmes", raconte Rita Wilson

Tom Hanks et sa femme Rita Wilson ont été parmi les premières stars à annoncer leur contamination au coronavirus. Rita Wilson est revenue mardi 14 avril sur son expérience de malade du Covid-19 et son traitement à la chloroquine.

Tom Hanks et son épouse Rita Wilson le 16 mars 2020
Tom Hanks et son épouse Rita Wilson le 16 mars 2020 Crédit : VALERIE MACON / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Tom Hanks et sa femme, l'actrice et chanteuse Rita Wilson, ont été parmi les premières stars hollywoodiennes à annoncer leur contamination au coronavirus. Guéris, ils sont rentrés à leur domicile de Los Angeles fin mars, après deux semaines de quarantaine en Australie.

Depuis, les deux stars ont régulièrement donné de leurs nouvelles, Tom Hanks animant même depuis chez lui l'émission Saturday Night Live, le 12 avril dernier. "C’est une période étrange pour essayer d’être drôle", plaisantait alors l'interprète de Forrest Gump, en direct de sa cuisine. 

Quant à son épouse, elle a fait part de son expérience de malade du Covid-19 mardi 14 avril sur la chaîne de télévision américaine CBS. Rita Wilson dit ainsi avoir été "très fatiguée, extrêmement endolorie, mal à l'aise, ne voulait pas être touchée", indiquant aussi avoir eu de la fièvre et perdu son sens du goût et de l'odorat.

La chloroquine a eu de tels effets secondaires extrêmes

Rita Wilson
Partager la citation

Mais la comédienne et chanteuse est également revenue sur son traitement à la chloroquine, qui fait tant débat aujourd'hui. "Au 9e jour, on m'a donné de la chloroquine", raconte Rita Wilson, "Je ne sais pas si le médicament a marché ou c'était le moment pour la fièvre de s'arrêter. Mais la chloroquine a eu de tels effets secondaires extrêmes", ajoute-t-elle. 

À lire aussi
Arnold Schwarzenegger people
Schwarzenegger, opéré du cœur, assure se sentir "merveilleusement bien"

"J'étais complètement nauséeuse et j'avais des vertiges. Je ne pouvais plus marcher et je sentais mes muscles très faibles", décrit-elle avant d'appeler à la prudence. "Je pense que les gens doivent faire très attention à ce médicament. Nous ne savons pas vraiment s'il aide (dans le traitement du covid-19)", insiste-elle. 

Pour rappel, la chloroquine, issue de la quinine, est prescrite depuis plusieurs décennies contre le paludisme, un parasite véhiculé par le moustique. Il existe un dérivé, l'hydroxychloroquine, mieux toléré, et connu en France sous le nom de Plaquenil. Dans l'attente d'un hypothétique vaccin, les scientifiques travaillent sur de nombreuses pistes thérapeutiques, dont le recours à l'hydroxychloroquine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
People Coronavirus Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants