2 min de lecture Santé

Coronavirus : quels patients peuvent être traités à la chloroquine ?

ÉCLAIRAGE - La chloroquine, possible remède contre le Covid-19, suscite beaucoup d'intérêt en cette période de crise sanitaire, mais le manque de données scientifiques incite à la prudence. Un décret prévoit que la molécule ne peut être prescrite que pour certains cas.

Parmi ceux-ci, plus de la moitié concernent des patients atteints du coronavirus traités par hydroxychloroquine (23%) ou par ce médicament associé à l'antibiotique azithromycine (31%).
Parmi ceux-ci, plus de la moitié concernent des patients atteints du coronavirus traités par hydroxychloroquine (23%) ou par ce médicament associé à l'antibiotique azithromycine (31%). Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Rarement un médicament n'avait suscité autant d'espoirs et de controverses. La chloroquine et son dérivé l'hydroxychloroquine auraient, à en croire certains scientifiques, des propriétés antivirales efficaces contre le Covid-19. Un décret, publié jeudi 26 mars, a encadré son usage et défini quels cas pouvaient être traités. 

À l'origine, le Professeur Didier Raoult, directeur de l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée Infection de Marseille. Celui-ci souhaite que l'on fasse un usage massif de cette molécule et a annoncé vouloir l'utiliser pour traiter ses patients, dès le début de l'épidémie. Au cœur de ses recherches, une étude, réalisée sur 24 patients, avait montré des résultats encourageants. Après sa rencontre avec Emmanuel Macron à Marseille ce jeudi 9 avril, il a affirmé que la guérison virologique avec la chloroquine a été obtenue chez 973 patients sur 1.061 testés, d'après nos confrères des Échos.

Mais, la communauté scientifique appelle à la prudence et à suivre un protocole scientifique strict avant une utilisation plus large contre le Covid-19, d'autant que la chloroquine peut provoquer des effets indésirables. Dans son cinquième avis remis au gouvernement cette semaine, le Conseil scientifique met également en garde les promoteurs de l’hydroxychloroquine, qui réclament la révision immédiate de la doctrine gouvernementale concernant la prescription de ce médicament.

Une utilisation possible que dans les hôpitaux

Le décret publié le jeudi 26 mars prévoit que "l'hydrochloroquine et l'association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d'un médecin aux patients atteints par le Covid-19". Cependant, il ne pourra être administré que dans les hôpitaux, c'est-à-dire pour les cas les plus graves. La prescription ne peut être donnée qu'après une décision collégiale des médecins de l'établissement.

À lire aussi
Le "gaz hilarant" présente des dangers pour la santé santé
Gaz hilarant : quels sont les risques du protoxyde d'azote consommé par les jeunes ?

Par ailleurs, le ministre de la Santé Olivier Véran a récemment autorisé plusieurs essais cliniques conformes aux standards internationaux, qui incluent l’hydroxychloroquine. Outre l’étude européenne Discovery, à laquelle participent plus de 800 patients français, le CHU d’Angers a récemment mis en place un protocole portant sur 1.300 malades du coronavirus. La moitié d’entre eux se verront administrer cette molécule tandis que les 650 patients restants auront un placebo. Un test qui devrait permettre d'en savoir un peu plus sur l'efficacité de cette molécule contre le Covid-19.

En attendant, le décret appelle aussi "tout prescripteur (à prendre) en compte l'état limité des connaissances actuelles et (à être) conscient de l'engagement de sa responsabilité lors de la prescription de médicaments" sans résultats d'études approfondies.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Épidémie Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants