1. Accueil
  2. Culture
  3. Médias et people
  4. Adidas, Balenciaga, Vogue... Après ses propos polémiques, Kanye West lâché de toute part
2 min de lecture

Adidas, Balenciaga, Vogue... Après ses propos polémiques, Kanye West lâché de toute part

Suspendu par Twitter et Instagram, le rappeur de 45 ans voit ses partenaires financiers le quitter les uns après les autres. En cause notamment, des propos antisémites qui figuraient dans un tweet, supprimé depuis.

Kanye West, le 7 novembre 2019
Kanye West, le 7 novembre 2019
Crédit : Angela Weiss / AFP
micro generique
Benoît Leroy

"Après un examen approfondi, la société a pris la décision de mettre fin immédiatement au partenariat avec [Kanye West]". Cette phrase, issue d'un communiqué publié par Adidas ce mardi 25 octobre a fait l'effet d'une bombe outre-Atlantique.

Il faut dire que la marque du rappeur "Yeezy" représentait plus d'un 1,1 milliard d'euros de chiffre d'affaires, selon les informations du New York Times. Cette décision représente donc un véritable manque à gagner pour la marque aux trois bandes. Pour le groupe allemand, les pertes seraient de l'ordre de 250 millions d'euros, selon le communiqué d'Adidas.


L'équipementier allemand rejoint ainsi une longue liste d'autres partenaires qui ont décidé de couper les ponts avec l'ancien compagnon de Kim Kardashian. En cause ? Un t-shirt porté lors de la Fashion Week à Paris, où il était inscrit "La vie des Blancs comptent" (White Lives Matter). Dans la foulée, il avait publié des tweets à caractère antisémite avant de les supprimer. Outre Adidas, la marque de luxe Balenciaga et le magazine Vogue ont également décidé de rompre leurs partenariats avec la star américaine.

"Je suis extrêmement brillant (...) Je suis là pour rendre le monde meilleur"

D'autres sociétés, moins connues, ont décidé de s'écarter des polémiques suscitées par le rappeur de 45 ans. "Nous avons pris la décision de ne procéder à aucune distribution pour notre documentaire récemment terminé sur Kanye West. Nous ne pouvons soutenir aucun contenu qui amplifie sa plateforme", avait indiqué le 24 octobre, la société de production MRC qui travaillait sur un film documentaire dédié au chanteur.

À lire aussi

Interrogé le 21 octobre dernier, le rappeur ne semblait pas se sentir responsable de la situation. "Je souffre qu’on mente à mon sujet constamment. Tous les gens autour de moi. Mon management, mon ex-femme (…) "Mais je crois aussi que je suis extrêmement brillant et que je suis là pour rendre le monde meilleur", avait-il déclaré. 

Dans le même temps, le quadragénaire ne peut plus s'exprimer sur les réseaux sociaux. Après ses dérapages, Twitter et Instagram ont - en effet - décidé de suspendre ses comptes. Des concerts ont été annulés à Los Angeles. Et, pour couronner le tout, son avocate a décidé de l'abandonner après ses propos antisémites. Est-ce l'heure de la chute pour Kanye West ? Toujours est-il que rien n'indique que ses déboires médiatico-financiers sont terminés.

Selon un article du magazine Forbes, en une journée, le rappeur a perdu 1,5 milliard de dollars, en raison de la fin du contrat entre sa marque Yeezy et Adidas, groupe avec lequel il collaborait depuis 2013. Sans Adidas, le patrimoine de Kanye West s'élèverait désormais à 400 millions d'euros, ce qui ne le classerait plus comme un millionnaire. Le reste de sa fortune provient d'immobilier, de son catalogue de musique et d'une participation de 5 % dans la société de son ex-femme, Kim Kardashian. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.