1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Le zénith, le nadir et l’azimut : quelles sont les origines de ces mots ?
2 min de lecture

Le zénith, le nadir et l’azimut : quelles sont les origines de ces mots ?

Qu’est-ce que le zénith, quand ce n’est pas une salle de spectacles ? Balade en étymologie avec Muriel Gilbert…

Rayons de soleil (image d'illustration)
Rayons de soleil (image d'illustration)
Crédit : timo-volz/unsplash
Muriel Gilbert

 

À écouter

Le zénith, le nadir et l'azimut : quelles sont les origines de ces mots ?
00:03:19

Amis des mots, j’ai entendu cette semaine sur RTL que le concert de Clara Luciani fin mars au Zénith de Paris était complet, et, comme un petit malin a fait remarquer qu’elle était au zénith de sa carrière, je me suis avisée que zénith était un mot bien intéressant.

Pour commencer, il fait partie des rares mots de notre dictionnaire qui commencent par un Z, mais surtout il affiche cette curieuse terminaison en TH qui lui vaut d’appartenir au club très fermé d’ostrogoth, wisigoth, aneth, mammouth, vermouth, luth (l’instrument à cordes), bismuth, granny-smith et Bluetooth.

Alors, le zénith, qu’est-ce que c’est ? Eh bien, quand ce n’est pas une salle de spectacles, en gros c’est le point du ciel qui est juste au-dessus de notre tête. C’est pourquoi, au sens figuré, c’est le point culminant, l’apogée de quelque chose (petite révision, apogée a beau se terminer en ée, on dit bien UN apogée). Et c’est aussi ce qui explique qu’une salle de spectacles, et même plusieurs, choisissent de s’appeler ainsi : le zénith, c’est l’endroit où brillent les étoiles – ou les stars, pour les adeptes du franglish ! 

À lire aussi

Le mot vient du latin zenit, tout pareil mais sans accent sur le E et sans H, mot lui-même emprunté à l’arabe samt, qui veut dire “la direction, le chemin”.

Complètement azimuté

Alors comment se fait-il que zénith en français prenne un H ? Les linguistes pensent qu’il a été ajouté par erreur – ou peut-être pour s’assurer que l’on prononce le T final, qui est muet d’ordinaire en français pour un mot terminé en T. À noter que la même origine arabe (samt) a donné aussi azimut en français, qui lui ne prend pas de H. J’aurais adoré vous expliquer ce que c’est que l’azimut, mais je n’y comprends rien moi-même. En gros, c’est un angle en astronomie. Allez, je vous donne la définition du Robert, la plus simple : “Angle formé par le plan vertical d'un astre et le plan méridien du point d'observation.” Limpide.

Quoi qu’il en soit, dans la langue courante, on retrouve ce mot essentiellement dans l’expression “tous azimuts”, synonyme de “dans toutes les directions”. C’est pourquoi, quand on est complètement azimuté, c’est qu’on a perdu le nord ! Mais revenons à notre zénith avec un H. Il a un antonyme (un contraire) bien moins courant, le nadir : si le zénith est directement au-dessus de notre tête, le nadir est sous nos pieds. En somme, il vaut mieux être à son zénith qu’à son nadir !

Nadir est lui aussi un mot d’origine arabe, il vient de nazir, qui veut dire “opposé”. Ces termes sont arrivés en français dès le Moyen Âge et ils sont les témoins de l’excellence de l’astronomie arabe de l’époque et de l’influence considérable de ses découvertes. Et c’est peut-être pour cette raison d’ailleurs que, s’orienter, littéralement, c’est “se tourner vers l’Orient” !

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/