1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. Françoise Sagan : pourquoi "Bonjour Tristesse" a fait scandale à sa sortie
3 min de lecture

Françoise Sagan : pourquoi "Bonjour Tristesse" a fait scandale à sa sortie

À l’occasion de La Semaine pour la Langue Française, "Jour J" revient sur la vie et l’œuvre d’une écrivaine qui, à 18 ans, a éclaboussé le monde entier de son talent avec son premier roman.

Françoise Sagan le 25 septembre 1987
Françoise Sagan le 25 septembre 1987
Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
RÉCIT - Françoise Sagan : le jour de la sortie de "Bonjour Tristesse"
00:03:19
Bastien Robin & Capucine Trollion

Le 15 mars 1954, Bonjour Tristesse de Françoise Sagan est publié en librairie. Elle aurait dû signer de son vrai nom, Françoise Quoirez, mais son père ne voulant pas que son nom apparaisse en couverture, elle est devenue Françoise Sagan. Il lui aura fallu quelques minutes seulement pour choisir ce nom d’emprunt, en feuilletant le livre de Marcel Proust qu’elle avait dans les mains : A la recherche du temps perdu.

C’est pendant sa première année d’université que Françoise Sagan a entamé la rédaction de son roman, avant de le finir durant l’été 1953, après avoir échoué au baccalauréat. Une fois le roman terminé, elle décide de l’envoyer à la romancière et scénariste Colette Audry, qui lui suggère en retour de retravailler le dénouement, et lui conseille trois maisons d’édition auxquelles elle pourrait envoyer le manuscrit.

Françoise Sagan réécrit donc la fin de son roman, une fin plus tragique, puis fait taper son manuscrit en trois exemplaires. Elle en dépose un chez Julliard, un chez Plon, mais n’en déposera pas chez Gallimard, s’étant heurté au refus de la secrétaire de la maison d’édition. Mais, dès le 17 janvier, bonne nouvelle : Julliard donne son accord et publiera le premier roman de Françoise Sagan.

Un roman qui a "secoué une France corsetée"

Dès sa parution, le roman fait scandale dans la France de René Coty.  "On a le sentiment que ce livre a changé beaucoup de choses. Il a fait éclater un talent aux yeux du monde entier et il a secoué une France qui était corsetée et engoncée dans la bienséance", analyse Flavie Flament au micro de Jour J.

À écouter aussi

"La France de Coty, même si on était un ouvrier ou un laboureur, c'était une France très très bourgeoise. On peut imaginer des gens très serrés, engoncés dans leurs convictions. Les femmes n'avaient pas beaucoup de libertés, certaines la prenaient [cette liberté, ndlr]", raconte Brigitte Kernel, journaliste et écrivaine. 

"Et Françoise Sagan, quand elle est arrivée en 1955 avec son livre qui parlait d'amant, qui parlait de faire l'amour pour le plaisir et non parce qu'on aimait ou parce qu'on allait se marier c'est sûr que ça a secoué des chaumières, des appartements de Neuilly, du XVIe [de Paris, ndlr], de tous les arrondissements de France en fait", poursuit-elle l'auteure de Jours brûlants à Key West qui raconte le séjour de Françoise Sagan chez Tennessee Williams lors de la promotion américaine de Bonjour Tristesse en 1955.

Un succès colossal et à l'international

Deux mois après sa sortie, Bonjour Tristesse est couronné du Prix des critiques, un prix littéraire lancé en 1945 et qui a récompensé quelques années auparavant Romain Gary pour Education européenne ou Albert Camus pour La Peste. "Bonjour Tristesse a été un raz-de-marée, il y a beaucoup de jeunes filles, sans doute, qui ont reconnu des désirs qu'elles avaient à l'intérieur d'elles-mêmes. Tout à coup c'était la libération du désir", ajoute Brigitte Kernel dans Jour J.

À la sortie du livre, Françoise Sagan n'a que 18 ans et parle de ce succès comme d'un "coup de grisou dans sa vie. "Ça a tout changé dans sa vie. C'était quelqu'un qui voulait écrire. À 17 ans, 16 ans, elle avait lu Flaubert, Nabokov. Elle avait vu beaucoup d'auteurs (...) elle avait vraiment l'oreille absolue pour la littérature, elle a baigné là-dedans", conclut Brigitte Kernel.

Tous les jours dans Jour J, de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/