1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Confinement : "La culture a souffert de ce manque de considération", regrette Emmanuelle Béart

Confinement : "La culture a souffert de ce manque de considération", regrette Emmanuelle Béart

INVITÉE RTL - Emmanuelle Béart se confie sur l'impact de la crise sanitaire et parle de son rôle dans "L'Étreinte", qui sortira au cinéma le 19 mai.

Emmanuelle Béart à Angoulême, le 30 août 2020.
Emmanuelle Béart à Angoulême, le 30 août 2020.
Crédit : Yohan BONNET / AFP
L'Entretien du Jour du Confinement : "La culture a souffert de ce manque de considération", regrette Emmanuelle Béartmai 2021
11:35
Confinement : "La culture a souffert de ce manque de considération", regrette Emmanuelle Béart
11:35
Carpentier-245x300
Stéphane Carpentier
Animateur

Le cinéma est de retour mercredi prochain, le 19 mai. Et Emmanuelle Béart sera sur les écrans pour son rôle dans L'Étreinte, le premier film de Ludovic Bergery. "C'est la troisième tentative de sortie, mais c'est la bonne", affirme l'actrice en plaisantant. Elle confie également le caractère "jouissif" de pouvoir retourner au cinéma.

Pour la comédienne, "la culture a quand même souffert de cette absence et cette absence de considération. C'était pas tout à fait juste de nous tenir éloigné". L'actrice confie notamment son incompréhension notamment lors des annonces de réouverture des lieux de culte. "Aujourd'hui, cela crée un sacré embouteillage. Il y a plus de 400 films qui doivent sortir. Il y a des pièces déprogrammées. Et en tant que femme et citoyenne, j'avais besoin de culture", affirme-t-elle au micro de RTL.

Dans L'Étreinte qui sort mercredi prochain, Emmanuelle Béart joue le rôle principal, celui d'une femme, Margot, qui perd son mari et se retrouve seule et doit se reconstruire. "C'est un peu une sensation qu'on a quand on est en couple depuis longtemps, quand on quitte, quand on est quitté, quand on perd quelqu'un de cher. Il y a une sorte de bulle qui éclate et on se retrouve nu devant la réalité", décrit l'actrice. Mais Margot "va sortir de cette bulle avec une sorte de maladresse, de naïveté mais d'audace folle aussi", évoque Emmanuelle Béart à propos de son personnage.

Un film qui retrace donc le parcours d'une femme en pleine réappropriation d'elle-même. "Cela passera par le corps, ou encore des moyens de communication comme Tinder. Elle va se battre pour vivre, elle va se battre pour se sentir vivante", raconte Emmanuelle Béart.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/