1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Golden Globes : pourquoi la cérémonie de 2022 est-elle menacée ?
3 min de lecture

Golden Globes : pourquoi la cérémonie de 2022 est-elle menacée ?

Les Golden Globes, considérés après les Oscars comme les récompenses artistiques les plus importantes aux États-Unis, sont menacés.

Illustration Golden Globes
Illustration Golden Globes
Crédit : Robyn BECK / AFP
Golden Globes : pourquoi la cérémonie de 2022 est menacée ?
04:03
Lionel Gendron
Journaliste

Des artistes comme Tom Cruise boycottent les Golden Globes et coup de massue, la chaine de télévision NBC renonce à diffuser la cérémonie l’année prochaine. Plusieurs raisons sont pointées du doigt, mais la principale : parmi les 87 membres du jury, pas un seul juré noir. Ce qui est aberrant en terme de représentativité de la société américaine, aberrant au vu de la place des artistes noirs dans la culture américaine. Avant de détailler la fronde et ses conséquences, une présentation rapide des Golden Globes. 

Ils ont été créés et sont gérés par l’Association de la presse étrangère à Hollywood. C’est cette association qui vote et décerne les prix. Les Golden Globes sont décernés pour le cinéma américain et pour les séries télévisées. Chaque année, quand on en parle, des Golden Globes, on ajoute : "l’antichambre des Oscars". Ils en donnent souvent le ton. Si l’édition 2022 n’a pas lieu (pour l’instant ce n’est pas certain mais s’il n’y a pas de diffuseur, elle est en danger), ce serait la première fois depuis 1944 date de sa création.

L’institution est considérée comme déconnectée de la société et ça ne date pas d’aujourd’hui. Les Oscars avaient été critiqués lors de l’édition 2016, qualifiés : "the White". L’académie avait réagi. La chaîne NBC estime dans un communiqué, que les Golden Globes ont besoin de se réformer, que ça prend du temps (comprenez : ça ne va pas assez vite), ajoutant : "Nous espérons pouvoir à nouveau diffuser la cérémonie en janvier 2023". 

Des mises à l’écart de projets d’artistes noirs

Ce qui a précipité le mouvement, c’est une enquête du Los Angeles Times. Elle révélait donc que sur les 87 membres de la presse étrangère qui constitue le jury, il n’y avait aucun journaliste noir. Cela venait après des mises à l’écart de projets d’artistes noirs, comme la série I may destroy you, pourtant saluée par la critique. 

À lire aussi

Dans cette enquête, il était révélé que 30 journalistes de l’association avaient bénéficié d’un voyage tout frais payés dans un palace à Paris, pour la promotion de la série Emily in Paris qui avait été nominée 2 fois, ce qui était une surprise. Ajouté à cela, une membre du jury soupçonné d’avoir revendu des tickets pour la cérémonie pour un montant de 39.000 dollars, ça commence à faire beaucoup et les annonceurs menaçaient de boycotter les Golden Globes. 

Les acteurs également mobilisés

Ce sont les distributeurs et les artistes qui ont fait pencher la balance. Netflix, Amazon, Warner ont dit qu’il prenaient du recul avec les Golden Globes tant qu’ils ne se réformeraient pas. La Warner écrit dans un communiqué : "Nous avons suffisamment toléré ce genre de comportement".

Fronde également des artistes : Helene Pompeo, l’actrice principale de la série Grey’s Anatomy a envoyé une lettre de protestation. Mark Ruffalo a estimé qu’il ne pouvait pas se sentir fier et heureux d’avoir été récompensé à cette année. Scarlett Johansson, elle, refuse de participer aux conférences de l’académie.

Et puis quelques heures avant que NBC refuse officiellement de diffuser la prochaine cérémonie, on apprenait que Tom Cruise avait mis dans des cartons les 3 Golden Globes qu’il a reçus au cours de sa carrière, retour à l’envoyeur. Tom Cruise est très influent à Hollywood. Ce fut le dernier coup fatal. Les membres des Golden Globes ont mis en place une cellule pour se réformer. Ils n’avaient plus le choix.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/