1 min de lecture Cinéma

Affaire Weinstein : "On ne savait pas", se défend Thierry Frémaux sur RTL

INVITÉ RTL - Le délégué général du Festival de Cannes réagit à l'Affaire Harvey Weinstein et au mouvement #MeToo.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Harvey Weinstein ne "sévissait pas à Cannes, il sévissait partout", selon Thierry Frémaux Crédit Image : Nicolas Kovarik | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Capucine Trollion

Deux ans après le début du mouvement #MeToo, le procès d'Harvey Weinstein se poursuit à New-York (États-Unis), où l'ancien producteur de cinéma devra répondre de viols et d'agressions sexuelles. 

En France, Adèle Haenel, actrice aux deux César et au talent unanimement reconnu, a décidé de sortir du silence. Dans une longue enquête publiée par Mediapart, en novembre 2019, elle accuse le réalisateur Christophe Ruggia de l'avoir agressée sexuellement alors qu'elle n'avait que douze ans

Le ménage est-il en train d'être fait dans le cinéma français ? "Oui, je pense qu'il est largement fait, d'autant que #MeToo, le nouveau mouvement de libération de la femme a commencé dans le milieu du cinéma avec les méfaits d'Harvey Weinstein qui ont été révélés, mais il ne faudrait pas croire que dans le cinéma, nous le savions (...) On ne le savait pas. La preuve, c'est que lui-même dit : 'Je n'ai rien fait'", démarre Thierry Frémaux, le délégué général du Festival de Cannes sur RTL. "Il ne sévissait pas à Cannes, il sévissait partout visiblement, enfin j'en sais autant que vous", explique Thierry Frémaux, avant de poursuivre : "On aurait tort, encore une fois, de réduire cela au cinéma et au Festival, c'est dans la société toute entière que ces questions-là se posent", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Harvey Weinstein Festival de Cannes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants