1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Voir ou voire, comment ne plus se tromper ?
2 min de lecture

Voir ou voire, comment ne plus se tromper ?

Les homonymes sont l’un des pièges principaux de l’orthographe française. Voici comment ne plus confondre voir et voire.

Un dictionnaire (illustration)
Un dictionnaire (illustration)
Crédit : Pisit Heng / Unsplash
Voir ou voire, comment ne plus se tromper ?
03:24
Muriel Gilbert

En ce samedi 22 mai, nous allons parler d’homophones. On parle plus souvent d’homonymes, mais les homophones sont une catégorie d’homonymes, ces mots différents mais qui s’écrivent ou se prononcent de la même manière. Et les homonymes peuvent être des homographes, c’est-à-dire s’écrire de la même manière, ou des homophones, donc se prononcer de la même manière.

Lorsqu'on dit : "Puis-je me fier à ce fier cavalier", fier et fier sont des homographes, ils s’écrivent tous les deux F-I-E-R. En revanche, si "vous sortez du cours de français pour aller sur le court de tennis en passant par la cour de récré", vous avez trois "cour/t/s" qui sont des homophones : ils s’écrivent différemment mais se prononcent de la même manière.

Nombreux sont ceux à faire l'erreur entre les mots "voir" et "voire". En effet, il n’y a pas que le verbe voir qui se prononce « voir ». Il y a aussi l’adverbe voire, qui signifie quelque chose comme « et même ». Les deux mots se ressemblent en français d’aujourd’hui, mais c’est un accident de l’évolution de la langue car, à l’origine, ils étaient tout à fait différents. 

Remplacer "voire" par "et même"

Le verbe voir vient du latin videre, de même sens, tandis que l’adverbe voire vient du latin vera, qui veut dire "vraiment", et qui est de la famille de vrai, véracité. En fait, on écrit souvent V.O.I.R. quand il faudrait rédiger V.O.I.R.E. Voici deux erreurs que j’ai corrigées dans un même article cette semaine. Le journaliste avait écrit "cette idée se nourrit de beaucoup d’approximations, voir de méconnaissance" et "Joe Biden est devenu la boussole de toute politique fiscale, budgétaire, voir environnementale".

À lire aussi

Or ici, ce n’est pas le verbe voir, c’est le sens de "et même" qui s’applique, donc c’est l’adverbe voire. "Cette idée se nourrit de beaucoup d’approximations, “et même” de méconnaissance". "Cette tartine de confiture que vous êtes en train de dévorer semble délicieuse, voire exquise" ("et même" exquise, donc voire).

En fait, quand "voir/e" peut être remplacé par "et même", il faut écrire V.O.I.R.E. C’est d’ailleurs ce qui explique que certains puristes critiquent l’utilisation de "voire même". Ils considèrent cette expression comme un pléonasme, puisqu’il équivaut à "et même… même". Pourtant, le dictionnaire de l’Académie propose la phrase : "Ce remède est inutile, voire même pernicieux". En somme, les Immortels, rois des puristes, acceptent "voire même", donc ne soyons pas plus royalistes que les rois.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/