2 min de lecture Dictionnaire

Pestacle, infRactus, aRéoport : qu'est-ce qu'une métathèse ?

Les petits, mais aussi les grands, mélangent parfois les syllabes d’un mot. Et il arrive que ces mots "inversés" entrent dans nos dictionnaires, raconte Muriel Gilbert.

livre Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Pestacle, infRactus, aRéoport : qu'est-ce qu'une métathèse ? Crédit Image : Karen BLEIER / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert édité par Florine Boukhelifa

Amis des mots, ce sont des petits lardons de grande section de maternelle, que je viens de voir dans une série documentaire délicieuse, qui m’ont donné l’idée de vous parler de "pestacle". Ce "pestacle", ils le préparent avec les pensionnaires d’un Ehpad auxquels ils ont rendu visite tous les jours pendant six semaines, avant le Covid. Les premiers ont en moyenne 5 ans, les seconds 95 ans.

On trouve ça tout mignon, quand les petiots se mélangent les pinceaux en disant "pestacle", ou bien "inoptiser" pour "hypnotiser". Mais certains adultes se trompent aussi entre aéroport et aRéoport, infarctus et infRactus, rémunérer et réNumérer. J’ai récemment découvert, dans un petit livre malin d’Alice Develey et de Jean Pruvost, Les Mots qui ont totalement changé de sens, que cette erreur porte un nom : c’est la métathèse.

D’après la définition du Petit Larousse, la métathèse est, très précisément, un "déplacement de voyelles, de consonnes ou de syllabes à l’intérieur d’un mot". Par exemple, l’"ancien français formage devenu fromage".

Formage, mousquite, espardille, berbis...

Oui, "l’ancien formage" : ce qui est génial, c’est que la métathèse, comme toutes les erreurs, si suffisamment de gens la commettent, devient la règle. En effet, notre délicieux fromage est bien une déformation, une prononciation erronée de "formage", cette pâte que l’on prépare dans une "forme". D’ailleurs, en italien, on dit "formaggio". C’est la même mésaventure qui est arrivée au mosquito espagnol, que les Anglo-Saxons ont adopté tel quel, mosquito, mais que les francophones ont transformé en "moustique". Eh oui, le moustique devrait s’appeler "mousquite".

À lire aussi
Un hibou (illustration) orthographe
Choux, hiboux, genoux... D'où vient le "X" du pluriel de ces mots en "ou" ?

C’est ainsi aussi que le seroual issu de l’arabe est devenu sarouel. Le caparaço et l’espardille provençaux sont devenus carapace et espadrille. La berbix latine, devenue berbis en français, s’est finalement muée en brebis. Même que la pinace, petit bateau du bassin d’Arcachon, est devenue péniche, après un passage déformant par la langue de Shakespeare !

En somme, amis des mots, les enfants, en particulier, la prochaine fois qu’on vous reprend pour avoir dit réNumérer ou iNoptiser, répondez : "ce n’est pas une erreur, c’est une métathèse". Votre interlocuteur en restera comme deux ronds de flan – ou deux flons de ran.
 
Les Mots qui ont totalement changé de sens, c’est dans la collection Mots & caetera du Figaro littéraire. Et ne manquez pas les 4 épisodes intergénérationnels d’Une vie d’écart, sur MyCanal. Un joyeux pestacle !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Dictionnaire langue française Orthographe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants