1 min de lecture Littérature

"Les livres ont la parole" : "Post-Scriptum" de Jane Birkin

La chanteuse et actrice Jane Birkin publie la seconde partie de son autobiographie, "Post-Scriptum (1982-2013)", aux éditions Fayard.

livres-245x300 Les livres ont la parole Bernard Lehut iTunes RSS
>
"Les livres ont la parole" : "Post-Scriptum" de Jane Birkin Crédit Image : Michael Hurcomb/SipaPress | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Maria Aït Ouariane

Jane Birkin nous invite dans sa plus grande intimité. À petit pas, elle s'était déjà dévoilée dans la première partie de son autobiographie, Munkey Diaries. L'actrice et chanteuse racontait son enfance, son incroyable vie avec Serge Gainsbourg jusqu'à la séparation et enfin, sa rencontre avec le cinéaste Jacques Doillon. Post-Scriptum commence ainsi avec la naissance de sa fille, Lou Doillon. 

Son ainée Kate et la petite Charlotte sont également très présentes. On se plonge dans le nouvel essor de sa carrière de chanteuse et la profonde et sincère complicité que Jane Birkin garde avec Serge Gainsbourg. "C'est trop bien que ce soit arrivé (...) très contente que l'on ne se soit pas totalement séparé et très reconnaissante de Bambou (la dernière compagne de Serge Gainsbourg ndlr) qui a compris. C'est une personne très généreuse", se confie Jane Birkin. 

La couverture de "Post-Scriptum" de Jane Birkin
La couverture de "Post-Scriptum" de Jane Birkin Crédit : Fayard

Malgré leur séparation et une nouvelle femme dans le décor, l'amour que les deux amants ont entretenu pendant 13 ans a survécu. "J'espérais continuer de quelle que soit la manière qu'il aurait voulue, pourvu que je ne sois privée de lui." révèle l'actrice.

En plus de Serge Gainsbourg, gravitait autour de Jane Birkin de grands artistes comme Jacques Doillon, Patrice Chéreau ou encore Etienne Daho. "Je n'ai pas cherché à savoir pourquoi, assure Jane Birkin. Je crois que Serge l'avait dit une fois ; l'émotion que je pouvais donner à leurs oeuvres, leurs rôles... ça doit être ça." 

Amour maternel, passion charnelle, jalousie et engagement ; Jane Birkin entrouvre le rideau de l'extraordinaire coulisse d'une vie qu'elle a passée sous les projecteurs. Ses confidences de 1982 à 2013 sont à retrouver dans le deuxième volume de son journal. Post-Scriptum est publié aux éditions Fayard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants