1. Accueil
  2. Actu
  3. Sciences et Tech
  4. Restaurant : vaut-il mieux utiliser les QR codes ou les cahiers de rappel en papier ?
3 min de lecture

Restaurant : vaut-il mieux utiliser les QR codes ou les cahiers de rappel en papier ?

La réouverture des salles des restaurants s'accompagne d'un nouveau protocole sanitaire ce mercredi 9 juin. Les clients doivent s'inscrire pour pouvoir être alertés en cas de risque de contamination via un cahier de rappel papier ou en scannant un QR code.

Exemple de QR code affiché à l'entrée d'un restaurant le 9 juin 2021
Exemple de QR code affiché à l'entrée d'un restaurant le 9 juin 2021
Crédit : RTL
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste

À compter de ce mercredi 9 juin, les personnes se rendant dans la salle intérieure d'un restaurant doivent s'inscrire auprès de l'établissement afin de pouvoir être alertées si un autre client positif au Covid-19 a visité le lieu au même moment.

Ce dispositif est censé sécuriser la réouverture de certains lieux clos accueillant du public dans le cadre de la deuxième phase du déconfinement. Il n'est valable que pour les salles intérieures des cafés, bars, restaurants, des établissements de restauration rapide et des débits de boisson et ne concerne pas les terrasses.

Deux options sont proposées aux visiteurs de ces lieux. Comme à l'automne dernier, ils peuvent renseigner leurs coordonnées dans un cahier au format papier tenu par l'établissement. La nouveauté est qu'ils peuvent aussi utiliser une alternative numérique au cahier de rappel, le scan de QR code via l'application TousAntiCovid.

Le cahier papier : un formulaire par table

Il est préférable d'utiliser la version numérique du cahier de rappel. Lors de l'expérience précédente, durant les semaines qui ont précédé le second confinement, il s'est avéré que de nombreux établissements ne protégeaient pas suffisamment les informations consignées dans les cahiers de rappel. 

À lire aussi

Les données personnelles inscrites par les clients - leur nom, prénom, numéro de téléphone, voire l'heure de leur visite - pouvaient facilement être interceptées par d'autres clients au moment où le cahier circulait de table en table.

La Cnil a formulé un certain nombre de recommandations à l'attention des patrons d'établissements. 

- les données collectées doivent se limiter à l'identité (nom, prénom), au numéro de téléphone et à la date et l'heure de l'arrivée ;

- seules les autorités sanitaires peuvent demander la communication du cahier de rappel ; 

 - les clients doivent être clairement informés de l'objectif du cahier et des droits dont ils disposent concernant leurs données ; 

- le cahier ne doit pas être laissé à la vue des clients mais mis à disposition sous la forme d'un formulaire individuel propre à chaque table.

À quoi doit ressembler un cahier de rappel papier

Le modèle proposé par la Cnil :

Exemple de cahier de rappel recommandé par la Cnil
Exemple de cahier de rappel recommandé par la Cnil
Crédit : CNIL

Ou le modèle proposé par le gouvernement : 

Modèle de fiche de rappel proposé par le gouvernement
Modèle de fiche de rappel proposé par le gouvernement
Crédit : Gouvernement

À quoi le cahier de rappel papier ne doit pas ressembler

Ce modèle était initialement proposé par le gouvernement jusqu'au 8 juin, rapporte Numerama. Mais il avait l'inconvénient de pouvoir exposer les informations personnelles des clients en circulant de table en table. Il a donc été remplacé par la fiche affichée au-dessus.

Fiche de rappel non conforme aux recommandations des autorités
Fiche de rappel non conforme aux recommandations des autorités
Crédit : Numerama

Mieux vaut utiliser le système de QR codes

Le système des QR code a l'avantage de ne pas exposer les informations personnelles des visiteurs. Les clients enregistrent l'identifiant chiffré du lieu dans la mémoire de leur téléphone via l'application TousAntiCovid. Cette dernière va ensuite interroger régulièrement le serveur central où les utilisateurs s'enregistrent comme positifs au Covid pour chercher des correspondances entre les lieux et les malades. 

Exemple de QR code que l'on trouvera dans les restaurants le 9 juin
Exemple de QR code que l'on trouvera dans les restaurants le 9 juin
Crédit : Gouvernement

En cas de match, des alertes sont envoyées aux personnes qui ont visité l'établissement dans la même plage horaire de 2 heures. Avec deux degrés de risque : alerte orange si la contamination potentielle émane d'un seul malade ou alerte rouge si elle émane d'au moins trois personnes. Les informations sont supprimées automatiquement après quinze jours mais il est aussi possible de le faire manuellement dans l'application. 

Le journal du cahier de rappel enregistre dans la mémoire du téléphone les identifiants chiffrés des établissements visités
Le journal du cahier de rappel enregistre dans la mémoire du téléphone les identifiants chiffrés des établissements visités
Crédit : Capture d'écran

Ce système a aussi l'avantage d'être plus confortable pour les gérants d'établissements, pour lesquels la gestion des formulaires papiers peut rapidement devenir fastidieuse, et pour l'assurance maladie, qui peut alerter de façon automatique les cas contacts via l'application TousAntiCovid sans avoir à les contacter directement.

Cela dit, le système des QR codes n'exonère pas les patrons d'établissements de certaines obligations. Pour des raisons de sécurité, ils doivent changer régulièrement les QR code affichés dans leurs établissements. Il est en effet facile de le remplacer par un code non légitime pour détourner les données des visiteurs ou renvoyer vers un site malveillant.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/