1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. L'application Twitter bientôt menacée sur iPhone et Android ?
2 min de lecture

L'application Twitter bientôt menacée sur iPhone et Android ?

La stratégie d'Elon Musk pour rentabiliser Twitter pourrait se heurter aux politiques des magasins d'applications d'Apple et de Google.

Elon Musk a racheté Twitter pour 44 milliards de dollars
Elon Musk a racheté Twitter pour 44 milliards de dollars
Crédit : AFP
profilrtl
Benjamin Hue

Le pivot de Twitter vers un modèle financé par un abonnement payant amorcé par Elon Musk pourrait bientôt être mis à l'épreuve par les politiques d'Apple et de Google. Dans sa dernière lettre d'information publiée dans Bloomberg, dimanche 20 novembre, le journaliste américain spécialisé dans les nouvelles technologies Mark Gurman s'interroge sur la capacité du réseau social à se conformer avec les règles des magasins d'application de l'iPhone et des smartphones Android. 

En cause, d'abord, l'affaiblissement de la modération, souhaité par Elon Musk, pour favoriser la liberté d'expression sur la plateforme. Les nombreux licenciements enregistrés depuis la prise de contrôle du milliardaire ont affaibli les équipes de modération de Twitter qui souffraient déjà d'un manque de moyens humains. Conséquence : les messages racistes, antisémites et les arnaques augmentent sur la plateforme ces dernières semaines. Une récente étude réalisée par le Centre pour la lutte contre la haine numérique (CCDH) a montré que Twitter n'avait pas supprimé 99 des 100 tweets racistes visant des joueurs qui lui ont été signalés la semaine précédant la Coupe du monde au Qatar. Le système de protection des œuvres sous copyright est également à la peine depuis quelques jours, des utilisateurs en profitant pour publier des films et séries directement sur la plateforme.


Or, Apple, et à un degré moindre Google, ont coutume de ne pas transiger avec les applications qui donnent de l'ampleur aux discours haineux. Les deux géants n'avaient pas hésité à supprimer de l'App Store et du Play Store l'application Parler, repaire de l'extrême-droite américaine, après l'attaque du Capitole en janvier dernier, jusqu'à ce que l'application ne renforce le contrôle de ses contenus. Les prochains arbitrages rendus par Elon Musk promettent donc d'être suivis de près par les deux entreprises américaines.

Autre point d'achoppement évoqué par Bloomberg : les commissions prélevées par les deux boutiques d'applications sur les abonnements et les ventes réalisées par les éditeurs sur leur plateforme. Une pratique longtemps critiquée par Elon Musk, qui a déjà fustigé ce qu'il estime être une "taxe mondiale sur Internet" dont les frais sont trop élevés en raison de la situation de duopole du marché mobile dominé par iOS et Android. Ce point pourrait rapidement devenir une source de crispation pour l'entrepreneur qui souhaite rentabiliser Twitter le plus rapidement possible, notamment à travers la vente de l'abonnement Twitter Blue à 8 dollars par mois.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire