1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. FIFA 24, EA Sports FC, UFL... Bientôt du changement pour les jeux vidéo de football
3 min de lecture

FIFA 24, EA Sports FC, UFL... Bientôt du changement pour les jeux vidéo de football

L'annonce du divorce entre la FIFA et l'éditeur Electronic Arts ouvre la voie à une recomposition du marché des jeux vidéo de football.

FIFA  est le jeu vidéo le plus vendu chaque année en France
FIFA est le jeu vidéo le plus vendu chaque année en France
Crédit : EA
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Un vent nouveau s'apprête à souffler sur le marché des simulations de football sur consoles. La FIFA, la plus haute instance du football, et Electronics Arts, l'éditeur du jeu vidéo de football le plus vendu au monde depuis près de trois décennies, ont officialisé leur rupture, pressentie depuis plusieurs semaines

À partir de 2023, la célèbre série se nommera EA Sports FC, la conséquence du non-renouvellement de la licence accordée par la FIFA à Electronic Arts dont le contrat actuel, estimé à 85 millions d'euros par an, arrive à échéance en fin d'année. L'éditeur a refusé d'accéder aux demandes de la FIFA qui négociait désormais son image à un prix compris entre 150 et 250 millions de dollars par an.

EA promet la continuité avec EA Sports FC, la FIFA cherche un éditeur concurrent

La nouvelle a secoué le monde des jeux vidéo. Mais ce changement de nom n'ouvrira pas la voie à une révolution sur le plan des contenus, promet Electronic Arts. L'éditeur américain assure que même si la licence FIFA n'est pas renouvelée, les joueurs pourront toujours s'amuser avec plus de 700 équipes et 19.000 footballeurs intégrés à la base de données ainsi que de la plupart des compétions phares, comme la Ligue des champions et la Ligue Europa pour lesquels EA conserve des accords directs contrairement à la Coupe du monde. Plusieurs clubs ont également donné des garanties sur leur présence dans le jeu, comme le PSG et le Real Madrid. EA pourra aussi toujours s'appuyer sur le mode de jeu FIFA Ultimate Team qui a fidélisé des millions de joueurs ces dernières années et est devenu ultra rentable pour l'éditeur grâce à son système de micro-transactions intégré.

La séparation sera effective l'année prochaine pour l'édition 2024 du jeu. Si elle ne remet pas en cause la sortie de FIFA 23 cet automne, elle annonce à moyen terme une recomposition du paysage du marché des jeux vidéo de football, largement dominé par FIFA depuis le déclin de son rival de Konami, Pro Evolution Soccer, à l'orée des années 2010. Déterminée à continuer de creuser le sillon de sa lucrative franchise, la fédération internationale de football cherche actuellement un repreneur pour prendre la suite d'Electronic Arts.  Les regards sont notamment tournés vers le prestigieux Take-Two Interactive, à qui l'on doit la saga Grand Theft Auto et la série NBA 2K via sa filiale 2K Games. "Je peux vous assurer que le seul jeu authentique et réel qui porte le nom de FIFA sera le meilleur disponible pour les joueurs et les fans de foot", a affirmé le patron de la FIFA Gianni Infantino.

UFL, un nouveau concurrent à FIFA attendu fin 2022

Electronic Arts devra aussi composer avec un nouveau-venu, le jeu UFL, annoncé courant 2022 sur les consoles majeures par l'éditeur Strikerz qui promet d'offrir aux joueurs une expérience de jeu révolutionnaire pour tirer son épingle du jeu face à l'indéboulonnable FIFA. Peu de chose ont filtré pour l'instant sur le jeu en lui-même, si ce n'est qu'il s'agira d'un free-to-play, un titre gratuit appelé à évoluer au fil du temps à la faveur de contenus additionnels vendus en option sous la forme de mises à jour, et qu'il proposera plusieurs modes de jeu centrés sur l'expérience multijoueur, avec des matchs en 2 contre 2 ou 3 contre 3. 

À lire aussi

L'idée est de jouer sur les plates-bandes du mode FIFA Ultimate Teams en proposant aux joueurs de s'affronter avec leurs propres équipes personnalisées en choisissant parmi plus de 5.000 footballeurs licenciés. Des partenariats avec la FIFPRO, l'organisation qui représente 65.000 footballeurs professionnels, et la société d'analyse des performances sportives InStat ont été annoncés. UFL revendique aussi une dizaine de clubs partenaires, comme l'AS Monaco, West Ham, Borussia Mönchengladbach, Sporting Portugal, Celtic Glasgow, Glasgow Rangers et Besiktas, et plusieurs ambassadeurs de renom, comme Cristiano Ronaldo, Kevin De Bruyne, Romelo Lukaku, Roberto Firmino et Oleksandr Zinchenko. Les premières images du jeu révélées fin janvier par l'éditeur ne donnent en revanche qu'un bref aperçu des capacités du jeu.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/