1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. CES 2019 : le premier smartphone pliable en démonstration
2 min de lecture

CES 2019 : le premier smartphone pliable en démonstration

Royole Corporation est venu au CES avec une version finale de son smartphone pliable. La marque a laissé les visiteurs l'essayer, mais n'a pas vraiment convaincu les professionnels.

La marque Royole a fait essayer son smartphone pliable au CES de Las Vegas
La marque Royole a fait essayer son smartphone pliable au CES de Las Vegas
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Le salon de l'innovation de Las Vegas CES n'est pas le premier rendez-vous coché par les fabricants de smartphones. Mais il est tout de même régulièrement animé par des  constructeurs déterminés à coiffer la concurrence au poteau en étant les premiers à surfer sur une technologie. L'air du temps, cette année, est au smartphone pliable. Après des années de prototypes, les premiers modèles commerciaux sont en passe de devenir réalité. 

L'an passé, la marque chinoise Royole a coupé l'herbe sous le pied de Samsung en annonçant le premier smartphone du genre en novembre, le Flexpai. Le constructeur coréen a ensuite dévoilé son premier concept d'écran pliable, Infinity Flex Display, sans annoncer de smartphone pour l'instant.

Surfant sur ce coup d'éclat, Royole Corporation est venu au royaume du casino avec une version finale de son smartphone pliable. La marque a laissé les visiteurs essayer le mobile, mais n'a pas vraiment convaincu les professionnels.

Un design innovant

Visuellement, l'appareil arbore un design étonnant. Il ressemble à un portefeuille en position repliée. Il affiche alors une épaisseur d'un centimètre et demi qui lui permet de rentrer dans une poche. Il peut prendre une position intermédiaire pour être utilisé comme un livre. Une fois déroulé, l'écran passe à 7,8 pouces, une diagonale similaire à celle d'un petit iPad. 

Le Flexpai peut adopter trois positions mais son ergonomie n'a pas convaincu
Le Flexpai peut adopter trois positions mais son ergonomie n'a pas convaincu
Crédit : AFP
À lire aussi

Une charnière flexible assure le passage d'un mode à l'autre. Elle peut effectuer le mouvement à 200.000 reprises, soit une centaine par jour pendant cinq ans. L'interface Android 9.0 se charge d'adapter les applications à la taille de l'écran, selon les positions du smartphone.

La marque a fait la démonstration de quelques cas d'usage de ce double écran surprenant. En photo, le viseur peut s'afficher à la fois à l'avant et à l'arrière de l'écran pour permettre au sujet de se voir. L'appareil peut aussi se transformer en deux écrans indépendants pour gérer deux cartes SIM différentes.

Une interface pas encore optimisée

Mais l'ensemble a déçu les journalistes spécialisés qui ont jugé l'écran tactile peu réactif, le système d'exploitation pas totalement adapté à ce nouveau format et l'autonomie limitée. En bref, un smartphone pas encore optimisé, comme le résume le journaliste du site américain The Verge dans cette vidéo.

Royole n'a pas non plus réussi à présenter d'usage déterminant prouvant la valeur ajoutée de ce type d'appareils, vendu plus de 1.100 euros avec 128 Go de stockage, par rapport à un smartphone haut de gamme classique. 

Samsung, qui n'a pas fait d'annonce sur le sujet lors de sa conférence lundi, pourrait présenter son premier smartphone pliable lors du Mobile World Congress de Barcelone fin février.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/