10 min de lecture Connecté

CES 2019 : TV enroulable, smartphone pliable, voiture rampante...Ce qu'il faut retenir

ÉCLAIRAGE - Rendez-vous phare du monde des nouvelles technologies, le CES a vu émerger la plupart des innovations marquantes des dernières décennies. La 52e édition du salon a fermé ses portes vendredi, dessinant un quotidien toujours plus connecté.

LG va lancer les premiers téléviseurs enroulables cette année
LG va lancer les premiers téléviseurs enroulables cette année Crédit : LG
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas a fermé ses portes au public vendredi 11 janvier. Le plus grand salon dédié aux nouvelles technologies donne chaque année le ton des tendances à venir dans le monde du numérique. Grands groupes et start-up y tiennent pavillon pour présenter aux professionnels du secteur leurs dernières nouveautés. Plus de 180.000 visiteurs étaient attendus à "Sin City" cette année.

Depuis sa création à la fin des années 60, l'événement a vu défiler la plupart des technologies marquantes de l'électronique grand public. Le magnétoscope, le CD, le caméscope, le lecteur Blu-ray, la Nintendo Nes, la Xbox, le DVD, la télévision Oled ou la 4K ont tous été présentés au royaume du casino.

Le maître-mot du CES était cette année encore la connectivité. Des assistants intelligents, aux enceintes à commandes vocales, en passant par la voiture autonome, la robotique et la 5G, le salon dessine un quotidien toujours plus connecté, au sein duquel la protection des données et de la vie privée s'impose bon gré mal gré comme un thème majeur.

À lire aussi
Le cyber harcèlement est une réalité qui a longtemps été sous-estimée Connecté
Comment réagir si vous êtes victime ou témoin de cyberharcèlement

Le premier smartphone pliable ne convainc pas

Même s'il n'est pas le rendez-vous le plus fertile en annonces pour la téléphonie, le CES est chaque année marqué par les coups d'éclats de fabricants désireux de couper l'herbe sous le pied de la concurrence en présentant les premières générations de produits utilisant des technologies émergentes. 

La star du salon cette année était le smartphone à écran pliable de la marque chinoise Royole. Quelques mois après avoir coiffé Samsung en dévoilant le Flexpai, le premier téléphone pliable du marché, le constructeur a laissé les visiteurs du salon de Las Vegas essayer le mobile. Mais malgré un design étonnant, il n'a pas vraiment convaincu les professionnels du secteur, en raison d'une ergonomie laissant à désirer.

>
The foldable Royole FlexPai has a way to go

Uber dévoile un aperçu de son futur taxi volant

L'automobile et plus largement les transports du futur figurent parmi les domaines les plus dynamiques du CES ces dernières années. De plus en plus de constructeurs choisissent le salon de Las Vegas pour dévoiler leurs nouveautés quitte à parfois faire l'impasse sur le salon de Détroit, organisé quelques jours plus tard. 

Uber et Dell ont ainsi présenté leur premier prototype de drone-taxi appelé à désengorger les transports urbains en passant par les voies aériennes. Baptisé Elevate, il est constitué de six hélices lui permettant de décoller et d'atterrir à la verticale depuis le toit d'un immeuble, par exemple, et peut transporter jusqu'à quatre passagers. 

Uber et son partenaire espèrent lancer les premiers vols de démonstration à horizon 2020 à Los Angeles et les premiers vols commerciaux depuis une application pour smartphones d'ici 2023. Les prix devraient être comparables à ceux proposés actuellement par le service de VTC Uber X.

La voiture autonome sera confortable et divertissante

L'une des problématiques associée au développement des voitures autonomes est la question des divertissements dans le cockpit. Que feront les occupants des véhicules lorsqu'ils seront tous des passagers ? Les constructeurs rivalisent d'ingéniosité pour proposer la meilleure expérience possible. 

Ford, Mercedes ou Panasonic ont déjà imaginé des concepts d'écrans interactifs pensés comme de nouvelles portes d'entrées vers un écosystème de services. Le français Faurecia va plus loin avec un cockpit du futur pensé comme une structure polyvalente équipée de capteurs et de caméras et de solutions intelligentes de gestion du confort thermique.

>
holoride – Turning vehicles into moving theme parks

De son côté, Audi mise sur la réalité virtuelle pour proposer des expériences embarquées Disney adaptées au trajet. Enfin, Kit et le MIT doivent présenter un concept d'habitacle adaptatif utilisant une technologie de reconnaissance des signaux biologiques pour comprendre comment se sentent les passagers et leur délivrer des services adaptés à leurs humeurs.

Hyundai imagine l'ambulance de demain

Dans l'ombre des voitures volantes et autonomes, le constructeur sud-coréen Hyundai a présenté un concept de véhicule préfigurant peut-être l'ambulance de demain. Baptisé Elevate, cet engin aux faux airs de rover lunaire dispose de quatre jambes articulées entièrement motorisées et rétractables lui permettant de s'adapter à tous les terrains. 

>
Project Elevate | Hyundai

Elevate peut rouler mais aussi marcher et ramper selon les besoins. Le constructeur coréen assure que le véhicule peut par exemple escalader des parois d'un mètre cinquante de hauteur tout en maintenant les passagers à l'horizontale. Il pourrait être utilisé pour mener missions de sauvetage dans des zones accidentées ou pour aller chercher des personnes à mobilité réduite directement à leur domicile.

LG dévoile la première TV enroulable

L'un des autres enseignements du salon est que les télévisions enroulables sont en passe de devenir réalité. Le constructeur sud-coréen LG a fait sensation à Las Vegas en présentant le LG Signature OLED TV R, le premier téléviseur grand public flexible capable de disparaître entièrement au sein de son meuble en s'enroulant sur lui-même.

>
LG SIGNATURE OLED TV R

Cet écran OLED de 64 pouces se dissimule en une dizaine de secondes sur simple pression d'un bouton afin de libérer l'espace derrière lui. Il affiche des images en résolution 4K dont la qualité n'est pas affectée par le caractère flexible de la dalle, selon LG. Le fabricant devrait commercialiser ce modèle d'ici la fin de l'année à un prix qui pourrait dépasser les 10.000 euros. Le salon a aussi confirmé la montée en puissance de la 8K, même si les contenus lui font toujours défaut, et la démesure des écrans avec des modèles de plus en plus spectaculaires.

Apple joue l'ouverture dans la télévision connectée

Même sans faire le déplacement à Las Vegas, Apple était au centre de toutes les discussions ce lundi. Après s'être payé Facebook, Amazon et Google en s'offrant un immense panneau publicitaire sur la face d'un hôtel de Las Vegas pour se poser en protecteur des données personnelles, le fabricant californien a continué à faire parler de lui au premier jour du CES. 

La marque à la pomme a annoncé un partenariat inédit avec Samsung dans la télévision connectée : il sera bientôt possible d'accéder à iTunes et au système de diffusion sans-fil AirPlay 2 depuis un téléviseur connecté Samsung. 

Un virage stratégique important pour Apple qui préfigure peut-être l'arrivée prochaine de son propre service de vidéo à la demande et démontre encore un peu plus la volonté de l'entreprise de miser sur les services pour sortir de sa dépendance à l'iPhone.

La bataille des assistants intelligents bat son plein

Portés par Amazon et Google, les assistants intelligents étaient encore l'un des thèmes phares du CES depuis l'an passé. Le marché est en plein essor aux États-Unis, où un foyer sur quatre est équipé d'une enceinte connectée (1,7 million en France). Amazon s'accapare l'essentiel des parts de marché mais Google n'a pas dit son dernier mot. Les deux entreprises ont bataillé sur les chiffres à l'ouverture du salon.

L'assistant vocal Alexa d'Amazon est décliné dans une centaine de produits
L'assistant vocal Alexa d'Amazon est décliné dans une centaine de produits Crédit : Elaine Thompson/AP/SIPA

Amazon a ouvert les hostilités en révélant que plus de 100 millions d'appareils connectés équipés d'Alexa avaient été vendus jusqu'à présent. Ces ventes sont soutenues par un écosystème de plus en plus mature. 150 produits embarquent Alexa par défaut (dont 100 qui ne sont pas directement conçus par Amazon), 70.000 compétences spécifiques sont disponibles et plus de 28.000 objets connectés domotiques peuvent être contrôlés avec l'assistant.

Présent au CES pour la deuxième année consécutive, Google n'a pas tardé à répliqué en annonçant que Google Assistant sera bientôt disponible sur un milliard d'objets connectés. Deux fois plus qu'il y a un an à la même époque. Et dix fois plus que son concurrent Amazon. En théorie. 

Car ce chiffre est à relativiser. Il comprend les centaines de millions de smartphones et tablettes Android sur lesquels Google Assistant est installé par défaut. Cela ne signifie pas pour autant que l'application est utilisée. Google a également indiqué que son assistant fonctionne désormais avec 10.000 objets connectés domotiques appartenant à plus de 1.600 marques. Trois fois moins qu'Amazon.

Google Assistant devient interprète

Google a aussi annoncé à Vegas que son assistant allait bientôt se transformer en interprète. Intégré aux enceintes de la gamme Google Home ou directement installé sur les smartphones Android, Google Assistant pourra donner la traduction de pas moins de 27 langues. Il suffira de demander "Ok Google, soit mon interprète en français" pour activer la fonctionnalité. Le logiciel prononcera les phrases traduites dont les mots s'afficheront aussi à l'écran du smartphone appairé. Il sera possible de répondre dans une autre langue pour lancer une nouvelle traduction.

>
Pilot Translation System by Waverly Labs

Surfant sur les progrès de l'intelligence artificielle, pusieurs start-up ont également présenté des écouteurs permettant de dialoguer dans plusieurs langues. Les écouteurs Pilot de Waverly Labs peuvent par exemple traduire une quinzaine de langues presque à la volée pour environ 200 dollars. Il faut seulement compter quelques secondes de décalage le temps que la traduction soit effectuée sur l'application du smartphone. Plusieurs fabricants japonais misent sur les JO de 2020 pour populariser ce type de produits avec l'afflux de touristes étrangers.

Des nouveautés pour la maison connectée

Portés par les progrès de l'intelligence artificielle et des réseaux de communication, la maison connectée devient réalité. Les géants LG et Samsung ont rivalisé d'annonces et de démonstrations dessinant un futur toujours plus connecté où les appareils électroménagers communiquent entre eux pour satisfaire les exigences des consommateurs. L'arrivée à maturité du secteur passe notamment par l'ouverture des appareils électroménagers aux assistants vocaux et à leur écosystème de services.

Le groupe français Legrand a ainsi annoncé à Las Vegas une première compatibilité de ses interrupteurs et prises avec l'assistant vocal d'Amazon. Les interrupteurs disposeront de plusieurs petits micros (qu'il sera possible de muter) pour pouvoir communiquer avec Alexa sans forcément passer par une enceinte connectée. Legrand espère séduire les promoteurs immobiliers et intégrer sa solution dans les murs des appartements et des maisons neuves à partir du dernier semestre 2019 au prix de 149 euros pièce.

Netatmo présente au CES une sonnette vidéo intelligente
Netatmo présente au CES une sonnette vidéo intelligente Crédit : Netatmo

Legrand présentait aussi les nouveautés de la start-up Netatmo, deux mois après son rachat. Après les caméras de surveillance et les thermostats, le spécialiste des objets connectés domestiques défend au CES un nouveau type de produit, la sonnette vidéo connectée. L'objectif est de pouvoir répondre aux visiteurs depuis une application pour smartphone afin de ne plus manquer un colis ou un voisin si l'on est absent. Netatmo promet des communications chiffrées de bout en bout et un stockage en local de l'historique des appels.

Withings met le cap sur la santé connectée

À l'instar de Legrand, une autre entreprise française a réussi à tirer son épingle du jeu dans le Nevada. Après deux années passées sous pavillon Nokia, Withings a signé son retour au premier plan à l'occasion du CES où elle a mis le cap sur la santé connectée avec plusieurs produits de prévention médicale. Le constructeur a présenté la montre connectée Withings Move, une montre à aiguille dotée d'un tracker d'activités (course à pied, vélo, natation, sommeil) vendue 69 euros et hautement personnalisable, des aiguilles à la couleur du boîtier en passant par le bracelet. 

La Move est également déclinée dans une version dotée d'un électro cardiogramme, comme l'Apple Watch aux États-Unis, pour mesurer l'activité cardiaque et détecter les signes avant-coureurs de certaines défaillances du coeur, comme la fibrillation auriculaire. Elle sera lancée au deuxième trimestre à 130 euros une fois validée par les autorités européennes.

Withings avait aussi dans ses cartons un tensiomètre connecté particulièrement sophistiqué intégrant un ECG et un stéthoscope digital afin de déceler rapidement et facilement plusieurs pathologies cardiaques comme la fibrillation auriculaire et la valvulopathie et démocratiser les examens à domicile.

Le bien-être et les cosmétiques du futur

Au croisement de la santé et du bien-être, la société Urgotech a imaginé Urgo Night, un casque à porter trois fois par semaine pendant une vingtaine de minutes durant la journée afin d'améliorer la qualité du sommeil. Développé avec des neuroscientifiques, des experts du sommeil et composé d’un dispositif miniature ECG, il utilise la technique du neurofeedback pour aider le cerveau à s'auto-réguler et améliorer le sommeil après trois mois d'utilisation, selon ses concepteurs.

>
CES 2019 : un casque connecté pour mieux dormir Crédit Image : Capture d'écran M6Info | Crédit Média : Guillaume Delalande et Hélène Cami | Date :

Les cosmétiques du futur étaient aussi à l'honneur sur Las Vegas Boulevard où des miroirs intelligents s'adaptent aux besoins des utilisateurs pour suivre l'évolution de leur peau ou leur permettre de tester virtuellement une nouvelle coupe de cheveux. Le bien-être passe aussi par le parfum d'ambiance où la tendance est à la personnalisation avec un diffuseur de fragrances sur-mesures qui s'adaptent à l'humeur et aux étapes de la journée.

>
VIDÉO - CES 2019 : les cosmétiques du futur s'affichent à Las Vegas Crédit Image : M6 | Crédit Média : M6 | Date :

Une machine à bières à capsules

Le CES est aussi l'occasion de découvrir des machines insolites dont la valeur ajoutée est plus ou moins pertinente mais qui ont le mérite de retenir l'attention. Au four et au moulin lors de l'ouverture du salon, LG a par exemple présenté le Home Brew, une machine domestique à fabriquer de la bière. Le sud-coréen entend simplifier le processus de brassage en utilisant un système de capsules à usage unique associé à un algorithme de fermentation. 

LG est venu au CES avec une machine à brasser de la bière
LG est venu au CES avec une machine à brasser de la bière Crédit : AFP

Chaque capsule contient un mélange de malt, de levure, d'huile de houblon et des arômes. Cinq types de bières différentes sont proposés, blonde, brune, américaine, belge ou tchèque. Il suffit d'insérer la capsule dans la machine, d'ajouter de l'eau et d'appuyer sur un bouton. 

Puis, un algorithme s'occupe de lancer les différentes étapes de fermentation, de vieillissement et de carbonatation. Il faut ensuite attendre deux semaines pour pouvoir la déguster. Ni le prix, ni la disponibilité de la machine n'ont encore été annoncés et aucun journaliste n'a encore pu goûter la qualité de cette bière artisanale d'un nouveau genre.

Un robot-boulanger qui produit 200 pains par jour

Dans un autre registre, la Wilkinson Baking Compagny a présenté BreadBot, un robot-boulanger entièrement autonome qui pétrit la pâte et cuit jusqu'à 235 miches par jour, soit une dizaine de pains par heure. La machine permettrait de proposer du pain plus frais que dans la plupart des supermarchés mais aussi fabriquer du pain pour l'armée américaine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté High-tech Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796150596
CES 2019 : TV enroulable, smartphone pliable, voiture rampante...Ce qu'il faut retenir
CES 2019 : TV enroulable, smartphone pliable, voiture rampante...Ce qu'il faut retenir
ÉCLAIRAGE - Rendez-vous phare du monde des nouvelles technologies, le CES a vu émerger la plupart des innovations marquantes des dernières décennies. La 52e édition du salon a fermé ses portes vendredi, dessinant un quotidien toujours plus connecté.
https://www.rtl.fr/actu/futur/ces-2019-tv-enroulable-sonnette-video-toutes-les-nouveautes-high-tech-de-la-rentree-7796150596
2019-01-07 21:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/09ebbUHqQfaWn7L9-zb84g/330v220-2/online/image/2019/0108/7796168496_lg-va-lancer-les-premiers-televiseurs-enroulables-cette-annee.PNG