3 min de lecture Réseaux sociaux

YouTube, Twitch, Instagram : Emmanuel Macron sur le terrain des influenceurs

DÉCRYPTAGE - Défi sur YouTube, photos sur Instagram, émission sur Twitch... Le président de la République soigne sa communication sur les réseaux sociaux pour s'adresser aux jeunes.

Emmanuel Macron, le 20 juillet 2020
Emmanuel Macron, le 20 juillet 2020 Crédit : JOHN THYS / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Un défi en 2021 pour concrétiser l'essai en 2022 ? Emmanuel Macron affine sa nouvelle stratégie sur les réseaux sociaux depuis plusieurs mois. Dernier élément en date : le président de la République a lancé un défi aux youtubers Mcfly et Carlito de faire une vidéo sur les gestes barrières. S'ils récoltent 10 millions de vues, ils pourront tourner à l'Élysée. 

La démarche a d'abord été prise comme un "canular" par les deux youtubers qui ont fini par publier leur vidéo le 21 février. Déjà 5 millions de vues au compteur, en 24 heures. 

Si le président investit à ce point les réseaux sociaux, c'est dans l'objectif de s'adresser aux jeunes, souvent désintéressés par la sphère politique et aussi parmi les plus impactés par la crise du coronavirus. Quelques mois plus tôt, Emmanuel Macron avait donné une longue interview au média en ligne Brut, là encore, pour répondre aux interrogations des internautes sur le chômage, la crise sanitaire et les violences policières. 

Mcfly et Carlito bientôt à l'Élysée ?

Quelques chiffres permettant de comprendre pour le chef de l'État a lancé ce défi sur YouTube. "Plus de 6 millions d’abonnés", à la chaîne de Mcfly et Carlito qui cumulent "au total le milliard de visionnages" avec leurs vidéos, résume William Galibert, journaliste politique à RTL. "Une audience pareille, ça a de quoi faire baver n’importe quel politique", ajoute-t-il.

À lire aussi
élection présidentielle
Nicolas Sarkozy condamné : l'ancien président a peur de perdre son dernier pouvoir

À ceux qui y voient une démarche électoraliste, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal défend la stratégie adoptée par le président de la République. "On est en campagne pour les gestes barrières. Je pense que tous les moyens sont bons pour le rappeler, y compris avec des jeunes qui parlent aux jeunes et qui ont une audience et une aura auprès des jeunes", a-t-il indiqué lors du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI. Un engagement "extrêmement important", qui selon lui va au-delà de l'accessoire. 

Le Conseil des ministres débriefé sur Twitch

Gabriel Attal est justement l'incarnation de cette stratégie. Tous les dimanches, il échange avec des jeunes sur Twitch ou Instagram pour répondre aux questions des internautes. Comme l'indiquent Le Monde et Libération, le porte-parole du gouvernement ne s'arrête pas là. Il sera désormais à la tête d'une émission mensuelle pour débriefer le Conseil des ministres sur les réseaux sociaux. Le porte-parole du gouvernement disposera aussi de son propre studio d'enregistrement installé à l'Élysée

Baptisée Sans filtre, cette émission permet de rendre le discours du gouvernement "authentique" et "plus accessible", analyse Jen Schradie, sociologue experte des technologies d’information-communication à Sciences Po auprès du Monde.

D'après elle, "ce phénomène rappelle celui des 'Four Minute Men' aux États-Unis lors de la première guerre mondiale (des citoyens volontaires qui résumaient en quatre minutes chrono des communications publiques). Il s’agit de réimplémenter d’anciens codes de la communication dans notre image moderne de la communication politique, pour qu’elle s’adapte aux nouveaux médias". Cette démarche répond à une demande du président de la République, obsédé comme l'indiqué Libération, par "la génération sacrifiée" par la crise du coronavirus.

Une communication spécifique aux réseaux sociaux

Le président de la République a rafraîchi sa communication sur les réseaux sociaux, toujours en privilégiant le sujet de la crise sanitaire. Sur Twitter et sur Instagram, le président de la République publie des photos pour rappeler le besoin primordial de respecter les gestes barrières et de porter le masque. "Porter le masque", "aérer la pièce", "se laver les mains"... Autant de messages où Emmanuel Macron se met en scène et qui ont fait l'objet de nombreux détournements sur la toile. 

Mais attention au risque de vouloir "faire trop jeune". "Vouloir parler aux jeunes, c’est bien, vouloir juste 'faire jeune', c’est l’échec assuré !", conclut le journaliste politique de RTL William Galibert. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réseaux sociaux Instagram Youtube
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants