2 min de lecture Assemblée nationale

VIDÉO - Une députée se bâillonne en direct à l'Assemblée nationale

Mathilde Panot s'est bâillonnée, mardi 4 juin, à l'Assemblée nationale afin de dénoncer la réforme du temps de parole des députés, voulue par Richard Ferrand.

Mathilde Panot a dénoncé à l'Assemblée, la réforme du temps de parole
Mathilde Panot a dénoncé à l'Assemblée, la réforme du temps de parole Crédit : Capture d'écran LCP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"La France, chers collègues, n'est pas un pays qui se tait". Mathilde Panot s'est exprimée à la tribune de l'Assemblée nationale, mardi 4 juin. En prononçant cette phrase, la députée de la France insoumise a souhaité dénoncer la réforme du temps de parole des députés dans l'hémicycle, voulue par le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand. 

"Peut-être parlerons-nous moins ici, votre Vème République est morte pour la démocratie, cessez de vouloir la rafistoler (...) Vous ne faites qu'un seul geste en direction du peuple vous le bâillonnez", a lancé la députée de la France insoumise

Cette dernière phrase a été suivie d'un geste : Mathilde Panot a relevé le foulard bleu qu'elle portait autour de son cou, pour le mettre contre sa bouche, provoquant ainsi une vive réaction dans l’hémicycle. 

Au cœur de la controverse, l'article 8 cristallise les oppositions. Il prévoit de limiter à cinq minutes (contre dix en moyenne aujourd'hui), et à un seul orateur par groupe, le temps de parole lors des discussions générales sur les textes de loi. Tentative de "brider des débats parlementaires", de "nier la diversité et la complexité de la pensée", de porter atteinte à "la respiration démocratique", dénoncent des élus LR, PS, PCF et LFI.  

À lire aussi
Marine Le Pen, président du Rassemblement national, pour son discours de rentrée à Hénin Beaumont (Pas-de-Calais) dimanche 8 septembre Rassemblement national
2022 : Le Pen ne veut pas laisser Macron "faire campagne tout seul"

Quelques minutes avant le vote global mardi 4 juin, l'opposition lance un dernier assaut contre une volonté de "confisquer" la parole et une délibération "illégitime". À la minute du scrutin, les élus d'opposition se lèvent et quittent l'hémicycle à la queue leu leu. Cette réforme a été adoptée par 347 voix contre 8 (des non-inscrits) et 7 abstentions. L'essentiel des suffrages a été apporté par les députés LaREM et MoDem

Les députés LR, PS, LFI, PCF et une majorité d'UDI-Agir avaient quitté l'hémicycle, le 29 mai dernier, juste avant le scrutin. Dans l'opposition, où les espoirs reposent désormais sur une censure du Conseil constitutionnel, certains déplorent un "immense gâchis"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale La France insoumise Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797776202
VIDÉO - Une députée se bâillonne en direct à l'Assemblée nationale
VIDÉO - Une députée se bâillonne en direct à l'Assemblée nationale
Mathilde Panot s'est bâillonnée, mardi 4 juin, à l'Assemblée nationale afin de dénoncer la réforme du temps de parole des députés, voulue par Richard Ferrand.
https://www.rtl.fr/actu/politique/video-une-deputee-se-baillonne-en-direct-a-l-assemblee-nationale-7797776202
2019-06-05 12:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/rii_fme-TatcPqsd81yEZQ/330v220-2/online/image/2019/0605/7797776337_mathilde-panot-a-denonce-a-l-assemblee-la-reforme-du-temps-de-parole.PNG