1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Présidentielle 2022 : Zemmour lance un appel aux élus pour obtenir ses parrainages manquants
2 min de lecture

VIDÉO - Présidentielle 2022 : Zemmour lance un appel aux élus pour obtenir ses parrainages manquants

Il manque 50 parrainages à Éric Zemmour pour qu'il puisse se présenter à l'élection présidentielle. Comme Christiane Taubira et Marine Le Pen, il a décidé de s'adresser directement aux élus.

Eric Zemmour, le 22 février 2022.
Eric Zemmour, le 22 février 2022.
Crédit : Capture d'écran de sa vidéo YouTube.
Marine Derquenne

Il ne reste désormais plus que quelques jours aux candidats pour obtenir les 500 parrainages qui leur permettront de pouvoir se présenter à l'élection présidentielle de 2022. 

Dans une vidéo publiée mardi 22 février, Éric Zemmour s'adresse à tous ceux qui peuvent parrainer les candidats, autrement dit les "maires, aux conseillers départementaux et régionaux, aux députés français et européens". 

Il confie qu'il lui manque 50 parrainages, et qu"il reste cinq jours" pour les obtenir. Les parrainages doivent en effet être déposés au plus tard le sixième vendredi avant le premier tour qui se déroulera le 10 avril prochain. "Cinq jours, c'est court. Le temps presse", déclare-t-il. "Imaginez l'état de notre démocratie et de notre pays" si Marine Le PenJean-Luc Mélenchon ou lui-même ne peut pas se présenter. Selon lui, cela provoquerait "un séisme démocratique" qu'il n'ose même "pas imaginer".

En effet, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, pourtant à plus de 10% dans le dernier sondage BVA et Orange pour RTL, n'ont pas encore réuni l'intégralité de leurs parrainages. Marine Le Pen a, elle aussi, lancé un appel aux maires lundi 21 février dans une vidéo publiée sur Twitter, et a annoncé au micro de RTL suspendre sa campagne jusqu'à l'obtention de ses parrainages. 

Me parrainer ne veut pas dire me soutenir. N'ayez pas peur des pressions, ils ne peuvent rien contre vous

Éric Zemmour dans sa vidéo YouTube diffusée le mardi 22 février 2022.
À écouter aussi

Éric Zemmour rappelle formellement que "le parrainage n'est pas un soutien. Me parrainer ne veut pas dire me soutenir. N'ayez pas peur des pressions, ils ne peuvent rien contre vous". Aujourd'hui, le nom des maires est visible sur le site du Conseil constitutionnel qui met à jour chaque mardi et jeudi le bilan des parrainages récoltés par les candidats. Certains maires se sont déjà fait agresser pour avoir soutenu un candidat. Par exemple, dans la Manche, le maire de Saint-Côme-du-Mont, Bernard Denis, a été menacé de mort pour avoir apporté son soutien à Emmanuel Macron.

Dans sa vidéo, Éric Zemmour tenait à remercier "le président de l'Association des maires de France qui a montré hier combien le parrainage revêtait un devoir démocratique pour permettre aux Français un débat". David Lisnard, maire LR et président de l'Association des maires avait en effet indiqué qu'il donnerait sa signature à Jean-Luc Mélenchon, et avait insisté sur le fait que "le parrainage ne vaut pas soutien" expliquant dans le JDD que son parrainage était un "souci démocratique". 

"Je vous invite à me parrainer à l'élection présidentielle. Il en va de la survie de notre démocratie. Que vous  partagiez mes constats ou non, ce sont les Français qui doivent trancher. Sauvons notre démocratie. Parrainez-moi", conclut Éric Zemmour.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/