1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Bertrand Chameroy : "Les Républicains, ce sont les Tokio Hotel de la politique"
2 min de lecture

VIDÉO - Bertrand Chameroy : "Les Républicains, ce sont les Tokio Hotel de la politique"

Ce lundi, Bertrand Chameroy revient sur la campagne pour désigner le nouveau chef des Républicains.

Bertrand Chameroy le 19 septembre 2022
Bertrand Chameroy le 19 septembre 2022
Crédit : RTL
VIDÉO - Bertrand Chameroy : "Les Républicains, ce sont les Tokio Hotel de la politique"
00:04:08
Bertrand Chameroy : la présidence des Républicains façon "Droite Academy"
00:04:08
Bertrand Chameroy - édité par Guillaume Dosda

Vous prenez la série Succession, dans laquelle tous les acteurs porteraient des pulls noués sur les épaules, vous mixez avec la télé-réalité La villa des cœurs briséspour l'ambiance et vous ajoutez la déconne d'une élection de président de CE à la Cogip. Vous mélangez et vous obtenez la désignation du prochain boss des Républicains

Pour les plus jeunes de nos auditeurs qui ne savent pas ce que sont Les Républicains, c'est un truc qui a cartonné il y a quelques années et depuis, est un peu passé de mode. Les Républicains, ce sont les Tokio Hotel de la politique.

Une élection capitale selon les membres du parti, car comme l'a déclaré ce week-end le président de la Fédération LR du Cher : "soit on refait surface, soit on disparaît". Comparer son parti au petit Grégory, on a vu plus optimiste. Une élection qui coïncide avec le retour de la Star Academy sur TF1. Amour, haine, amitiés, rivalités, couteaux dans le dos, ils veulent le pouvoir. Ils sont quatre à vouloir devenir boss : Éric, Bruno, Aurélien et Serge. Un seul vainqueur, ce sont les adhérents qui décident : Droite Academy

Éric Ciotti, shérif de la Riviera, il prône une ligne droite et forte, il refuse de rejeter la théorie du grand remplacement, Éric est une sorte de "Reconquête! like", c'est Zemmour avec de l'aspartame. Également candidat, Bruno Retailleau, qui défend une ligne populaire et patriote, en gros c'est Ciotti avec une raie sur le côtéAurélien Pradié, qui veut out changer : le nom, le siège, l'organisation, le message, et rompre avec Sarkozy. Pradié, c'est le "Damidot des LR". Et puis il y a Serge Grouard, "pour faire vivre le débat" selon ses mots. Ne vous attachez pas beaucoup à lui, car son Uber l'attend déjà devant le château.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire