1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mort de Valéry Giscard d'Estaing : un engagement pour le droit des femmes
1 min de lecture

Mort de Valéry Giscard d'Estaing : un engagement pour le droit des femmes

Candidat à la présidentielle de 1974, Valéry Giscard d'Estaing a fait de la condition des femmes l'une des principales causes de sa campagne.

Valery Giscard d'Estaing au Bourget, le 14 octobre 2014.
Valery Giscard d'Estaing au Bourget, le 14 octobre 2014.
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Marie Moley - édité par La rédaction numérique de RTL

Depuis l'annonce de la disparition de Valéry Giscard d'Estaing, beaucoup rendent hommage à ses nombreuses décisions et actions pour les femmes. Dans ses meetings de 1974, l'un des arguments forts de sa campagne était de porter le droit des femmes. "Si je suis élu, je m'efforcerai d'assurer aux femmes une représentation aussi forte que possible", scandait-il.

Du jamais vu, à l'époque, cinq femmes entrent au gouvernement Chirac. Parmi elles, une secrétaire d'État à la Condition féminine, déjà célèbre : Françoise Giroud. Les promesses de sa campagne (remboursement de la contraception, divorce par consentement mutuel) seront tenues. Et même plus, grâce à Simone Veil qui portera la légalisation de l'IVG devant une Assemblée d'hommes.

Mais Giscard et les femmes, ce n'est pas seulement une histoire de politique. Le Canard Enchaîné allant jusqu'à l'appeler "Valéry Folamour", car on prête à l'ancien président de folles liaisons avec des actrices, une photographe ou l'épouse de l'empereur Bokassa

Accusé en 2019 d'agression sexuelle par une journaliste allemande, il démentait fermement sur l'antenne de RTL : "Il s'agit d'un événement qui aurait été un geste dont personne n'a gardé le souvenir. J'ai trouvé que c'était grotesque, et le grotesque ne me blesse pas". 

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/