1 min de lecture Valéry Giscard d'Estaing

Giscard d'Estaing accusé d'agression sexuelle : "C'est grotesque" déplore l'ancien président

INVITÉ RTL - L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est revenu sur la plainte déposée contre lui par une journaliste allemande pour agression sexuelle . "Un geste dont personne n'a gardé le souvenir", estime-t-il alors qu'une enquête est en cours.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Giscard d'Estaing accusé d'agression sexuelle : "C'est grotesque" déplore l'ancien président Crédit Image : AFP PHOTO / WDR / PRIVATE | Crédit Média : Thomas Sotto | Durée : | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto

C'est une polémique qui a fait du bruit dans la sphère politique. Un mois après les accusations d'une journaliste allemande, Ann-Kathrin Stracke, qui a porté plainte contre lui pour agression sexuelle, Valéry Giscard d'Estaing sort du silence. L'ancien président de la République a affirmé sur RTL que "tout cela est grotesque" en soulignant toutefois que "les médias européens et français ont été corrects".

Alors qu'une enquête a été ouverte le lundi 11 mai, l'ancien chef de l'État, aujourd'hui âgé de 94 ans, estime que ces accusations sont "une allusion à un événement qui se serait produit il y a deux ans et qui aurait été un geste dont personne n'a gardé le souvenir". 

Valéry Giscard d'Estaing fustige la plainte d'Ann-Kathrin Stracke et estime que c'est "quelqu'un qui cherche à se donner un rôle, une importance qu'elle n'a manifestement pas et qui j'espère va lui être retirée". Celui qui est également membre du Conseil constitutionnel avoue ne pas avoir été impacté par cette affaire "grotesque" car "le grotesque ne blesse pas". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Valéry Giscard d'Estaing Agression sexuelle Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants