2 min de lecture Polémique

Un tweet jugé raciste de Nadine Morano provoque l'indignation

Sur le réseau social, l'eurodéputée Les Républicains s'en est prise aux "inepties débitées souvent en tenue de cirque" de Sibeth Ndiaye.

L'eurodéputée LR Nadine Morano, en avril 2016.
L'eurodéputée LR Nadine Morano, en avril 2016. Crédit : LILIAN AUFFRET/SIPA
Photo Esther
Esther Serrajordia et AFP

Un message jugé "raciste" publié vendredi 19 juillet par Nadine Morano sur Twitter a indigné plusieurs ministres et de nombreux députés La République en Marche. 

L'eurodéputée a réagi aux propos de la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye qui avait expliqué que les Français mangeaient "plutôt des kebabs" et "pas du homard", en réaction aux dîners polémique de François de Rugy. "Outrée mais habituée à entendre ses inepties débitées souvent en tenue de cirque" a déclaré sur Twitter Nadine Morano. "Sénégalaise très bien née ayant obtenu la nationalité Française il y a 3 ans... visiblement avec de grandes lacunes sur la culture française, indigne de cette fonction gouvernementale en France", a-t-elle ajouté.

Le patron des députés de LaREM Gilles Le Gendre s'est insurgé. "Les propos ouvertement racistes de Nadine Morano sont indignes d'une responsable politique. Vous devez les retirer et présenter vos excuses, sous peine de poursuites" a-t-il déclaré avant de présenter son soutien "politique et amical" à Sibeth Ndiaye.

Nadine Morano a tenu à répondre au tweet de Gilles Legendre, déclarant : "Il ne faut rien dire parce qu'elle est noire, c'est ça ?". Dans un second post, elle demande à Sibeth Ndiaye de présenter ses excuses aux Français. 

"Racisme ordinaire"

À lire aussi
Sibeth Ndiaye, le 1er avril 2019 polémique
Roman Polanski : Sibeth Ndiaye n'ira pas voir "J'accuse" mais n'appelle pas au boycott

D'autres ministres se sont indignés sur Twitter. Le ministre des relations avec le Parlement, Marc Fesneau, a pour sa part dénoncé un "racisme ordinaire". La ministre des Outre-mer Annick Girardin a déclaré que Nadine Morano se "distingue à nouveau par ses remarques racistes et discriminantes". Pour le ministre de la culture, Franck Riester, "Nadine Morano nous offre un affligeant mélange de haine raciste et de violence gratuite". 

De nombreux députés de la majorité ont également apporté leur soutien à Sibeth Ndiaye, comme Aurore Bergé, Jean-Baptiste Djebbari, Marie Lebec ou Romand Lescure. 

Nadine Morano avait déjà fait l'objet d'une polémique sur fond d'accusation de racisme, en 2015, lorsqu'elle avait déclaré : "Nous sommes un pays judéo-chrétien, le général de Gaulle le disait, de race blanche, qui accueille des personnes étrangères". La phrase lui avait coûté à l'époque la tête de liste des Régionales dans le Grand Est.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Twitter Internet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants