2 min de lecture Armée

Tribune de militaires : Florence Parly dénonce le soutien de Marine Le Pen

La ministre des Armées Florence Parly a fustigé dimanche 25 avril une récente "tribune irresponsable" de militaires évoquant "le délitement" de la France.

Florence Parly, ministre des Armées.
Florence Parly, ministre des Armées. Crédit : PRM/SIPA
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Mercredi 21 avril, des militaires ont publié une tribune dans Valeurs Actuelles appelant la classe politique à lutter contre "le délitement de la patrie". "Il n’est plus temps de tergiverser, sinon, demain la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant", ont-ils encore écrit. Une tribune qui a fait bondir une partie de la gauche alors que Marine Le Pen les a appelés à soutenir sa candidature à l'élection présidentielle.

Dimanche sur Twitter, la ministre des Armées Florence Parly a jugé cette tribune "irresponsable", "signée par des militaires à la retraite, qui n'ont plus aucune fonction dans nos armées et ne représentent qu'eux-mêmes". La ministre a ensuite dénoncé le soutien accordé par Marine Le Pen. "Les mots de madame Le Pen reflètent une méconnaissance grave de l'institution militaire, inquiétant pour quelqu'un qui veut devenir cheffe des armées", a-t-elle écrit.

"La politisation des armées suggérée par Madame Le Pen affaiblirait notre outil militaire et donc la France. Les armées ne sont pas là pour faire campagne mais pour défendre la France et protéger les Français", poursuit la ministre des Armées précisant encore que "deux principes immuables guident l'action des militaires vis-à-vis du politique : neutralité et loyauté". 

Je vous invite à vous joindre à notre action

Marine Le Pen
Partager la citation

Valeurs Actuelles a publié mercredi une tribune lancée par l'ancien officier Jean-Pierre Fabre-Bernadac, appelant Macron à défendre le patriotisme, signée par "une vingtaine de généraux, une centaine de hauts gradés et plus d'un millier d'autres militaires", selon l'hebdomadaire.

À lire aussi
militaires
Tribune de militaires : Éric Ciotti "soutient" et "signe"

Ces militaires dénoncent le "délitement" qui frappe la patrie et "qui, à travers un certain antiracisme, s'affiche dans un seul but : créer sur notre sol un mal-être, voire une haine entre les communautés". Deux jours plus tard, Valeurs Actuelles a publié une réponse de Marine Le Pen: "Je vous invite à vous joindre à notre action pour prendre part à la bataille qui s'ouvre (...) qui est avant tout la bataille de la France".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Florence Parly Marine Le Pen
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants