1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Trafic de drogue à Marseille : Valérie Boyer dénonce sur RTL "l'ensauvagement de la société"
1 min de lecture

Trafic de drogue à Marseille : Valérie Boyer dénonce sur RTL "l'ensauvagement de la société"

INVITÉE RTL - La députée Les Républicains des Bouches-du-Rhône est "convaincue" que la violence qui touche Marseille, touche aussi l'est de la France, "gangrené" par le trafic de drogue.

Valérie Boyer à l'Assemblée nationale, le 5 décembre 2017
Valérie Boyer à l'Assemblée nationale, le 5 décembre 2017
Crédit : PDN/SIPA
Trafic de drogue à Marseille : Valérie Boyer dénonce sur RTL "l'ensauvagement de la société"
00:06:30
Trafic de drogue à Marseille : Valérie Boyer dénonce sur RTL "l'ensauvagement de la société"
00:06:31
Stéphane Carpentier & Marie-Pierre Haddad

À Marseille, le trafic de drogue devient un business presque comme les autres... La police a répertorié entre 120 et 130 points de deal dans les cités. Ce sont de véritables petites entreprises : leur chiffre d'affaires dépasse parfois les 50.000 euros par jour.

Les trafiquants soignent de plus en plus le marketing et la communication et ils recrutent désormais au niveau national. C'était notamment le cas de ce jeune de 16 ans retrouvé torturé au chalumeau dans une cave. Il était venu de Chartres pour décrocher un emploi saisonnier de dealer.

Invitée à l'antenne de RTL ce lundi 19 août, Valérie Boyer estime que cette situation n'est pas spécifique à Marseille. "Je suis convaincue que c'est la situation dans toute la France, partout où se déroule le trafic de drogue (...), en Seine-Saint-Denis, aux alentours de Strasbourg, de Mulhouse, de Lyon, de Lille, de Tourcoing, de Roubaix... L'est de la France est complètement gangrené par ce trafic mortifère". 

À lire aussi

La députée Les Républicains des Bouches-du-Rhône cite le fait divers d'un serveur d'un restaurant de Seine-Saint-Denis mortellement blessé par balle, par un client mécontent. "On est dans une sorte d’ensauvagement de la société, de banalisation de la violence et en même temps, on nous demande de ne pas nous habituer à cette violence", explique-t-elle.

À écouter aussi

Valérie Boyer fait ainsi référence à une tribune de Richard Ferrand. Dans Le Parisien, le président de l'Assemblée nationale appelle à "un ressaisissement collectif" face à la multiplication des violences et des intimidations à l'encontre de maires et de députés. "Ces brutales manœuvres d'intimidation, à l'encontre d'élus qui portent leurs convictions, ne peuvent être tolérées", affirmait-il.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.