2 min de lecture La France insoumise

Ruffin défend Mélenchon, contesté à LFI depuis les européennes

Après avoir reconnu que La France insoumise a pris "une raclée" aux européennes, le député de la Somme a toutefois défendu Jean-Luc Mélenchon, de plus en plus contesté au sein du parti.

Jean-Luc Mélenchon et François Ruffin à Marseille le 2 mars 2019
Jean-Luc Mélenchon et François Ruffin à Marseille le 2 mars 2019 Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Eléanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

François Ruffin a pris la défense de Jean-Luc Mélenchon vendredi 14 juin, alors que La France insoumise connaît une période houleuse après "la raclée" au parti aux européennes.

Interrogé sur la capacité du patron des députés insoumis à gagner la présidentielle de 2022, le député de la Somme s'est montré prudent. "Au vu des derniers résultats ça ne paraît pas couru d'avance, la cote n'est pas la meilleure, mais la vie politique est étrange et imprévisible", a-t-il expliqué sur Europe 1.

"Je ne fonctionne pas avec un leader incontesté, mais j'ai des discussions avec Jean-Luc Mélenchon. C'est quelqu'un qui a remis la gauche sur ses deux jambes, rouge égalitaire et verte écologiste, et c'est pas rien", a souligné François Ruffin, alors que les Insoumis attendent d'un jour à l'autre une prise de parole de leur leader sur son rôle à venir.

On s'est pris une raclée, c'est évident

François Ruffin à propos du score de LFI aux européennes
Partager la citation
À lire aussi
Jean-Luc Mélenchon lors de l'assemblée représentative de La France Insoumise, le 23 juin 2019 La France insoumise
Jean-Luc Mélenchon "s'auto-intronise et s'accorde l'absolution", observe Alain Duhamel

LFI traverse une crise interne au lendemain des élections européennes et de son maigre score de 6,31%, loin des 19,58% de la présidentielle. Des voix se sont élevées pour critiquer le manque de démocratie interne du mouvement, tandis que la députée Clémentine Autain a réclamé le changement d'une "ligne" selon elle trop clivante.

Au scrutin du 26 mai, "on s'est pris une raclée, c'est évident", mais "ça n'a pas été une surprise car les gens se sont emparés du plus gros bâton pour battre Macron, le RN", a analysé François Ruffin.

Un avertissement lancé à Édouard Philippe

"À côté, il y avait une série de listes qui ne faisaient pas office de bâton, les gens se sont perdus là-dedans", a-t-il ajouté. "Pour être déçu il faudrait être surpris, je voyais la situation politique, aller expliquer aux gens de voter LFI plutôt que PCF ou les Verts, c'est vachement compliqué".

François Ruffin a averti le premier ministre, qui a lancé mercredi l'acte 2 du quinquennat, et LaREM dont la liste Renaissance, avec 22,42%, est arrivée deuxième derrière le RN à 23,34% : "Si on prend ça comme un référendum, ils l'ont perdu", mais "parce qu'on est en seconde position, tout ce qu'on va proposer par la suite est validé ?", interroge-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La France insoumise Jean-Luc Mélenchon Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797850990
Ruffin défend Mélenchon, contesté à LFI depuis les européennes
Ruffin défend Mélenchon, contesté à LFI depuis les européennes
Après avoir reconnu que La France insoumise a pris "une raclée" aux européennes, le député de la Somme a toutefois défendu Jean-Luc Mélenchon, de plus en plus contesté au sein du parti.
https://www.rtl.fr/actu/politique/ruffin-defend-melenchon-conteste-a-lfi-depuis-les-europeennes-7797850990
2019-06-14 12:09:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/B6JsqoaSeaRiBOiMCUoYcg/330v220-2/online/image/2019/0411/7797404869_jean-luc-melenchon-et-francois-ruffin-a-marseille-le-2-mars-2019.jpg