1 min de lecture Gouvernement

Roselyne Bachelot favorable à la panthéonisation de Rimbaud et Verlaine

La ministre de la Culture et plusieurs de ses prédécesseurs, dont Jack Lang et Franck Riester, soutiennent un appel en faveur d'un transfert des deux poètes au Panthéon. Une décision qui ne peut être prise que par le président de la République.

Roselyne Bachelot, le 1er septembre 2020
Roselyne Bachelot, le 1er septembre 2020 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont et AFP

"Ce ne serait que justice", selon les auteurs de cet "appel au président de la République", une pétition pour faire entrer les poètes du 19ème siècle Arthur Rimbaud et Paul Verlaine au Panthéon.

"Est-ce ainsi que la France honore ses plus grands poètes ?", demande le texte, au bas duquel apparaît, en premier, le nom de l'actuelle ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Son ministère précise cependant qu'elle n'est pas directement signataire de cet appel, mais souhaite simplement apporter son soutien à l'initiative.

À l'origine de la demande un groupe d'intellectuels, académiciens et universitaires passionnés de Rimbaud et Verlaine, qui ont obtenu des soutiens de poids avec, en plus de Roselyne Bachelot, certains de ses prédécesseurs comme Franck Riester ou encore Jack Lang.

Les auteurs du texte déplorent les lieux de sépultures actuels de ces deux "grandes figures littéraires". Rimbaud repose dans un caveau familial aux côtés de "son ennemi et usurpateur, Paterne Berrichon", un poète mineur qui épousa sa sœur et fit du tort à sa postérité, tandis que Verlaine est enterré au cimetière des Batignolles à Paris, "près du périphérique sous d'affreuses fleurs en plastique".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Écriture Littérature
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants