1 min de lecture Musique

Fête de la musique : Jack Lang raconte comment est né "le miracle"

INVITÉ RTL - Jack Lang se souvient du jour où l'idée de la Fête de la musique lui est venue, en décembre 1981. Il voulait redonner de l'élan à "vie culturelle française".

Les auditeurs ont la parole - Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
Fête de la musique : Jack Lang raconte comment est né "le miracle" Crédit Image : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Les auditeurs ont la parole - Praud
Pascal Praud édité par Cassandre Jeannin

Ce vendredi 21 juin marque le début de l'été mais aussi la Fête de la musique. À l'origine de cet événement devenu incontournable, Jack Lang, ancien ministre de la Culture. L'idée lui est venue en décembre 1981, ministre depuis quelques mois, il avait "la volonté avec François Mitterrand de redonner à la vie culturelle française un élan nouveau", se souvient-il au micro de Pascal Praud. 

Au départ, il avait "beaucoup travaillé pour les professionnels de l'art et de la culture", déclare-t-il. Il cherchait "une idée qui mette les gens dans le coup eux-mêmes, les associer à un événement dont ils seraient les co-inventeurs, les co-auteurs, et la musique est venue à notre esprit". 

"On s'est dit pourquoi ne pas proposer aux gens de sortir dans la rue un jour X et la bonne idée qui était dictée par le calendrier était de choisir le 21 juin, jour de l'été, nuit la plus courte, la saison des amours, des rencontres, du dialogue, de la lumière, et le miracle s'est produit", indique-t-il. "Nous voulions que ce soit la fête de toutes les musiques", conclut-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Musique Jack Lang Fête de la musique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants