1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Résultats régionales : un avertissement lancé à Marine Le Pen et Emmanuel Macron
2 min de lecture

Résultats régionales : un avertissement lancé à Marine Le Pen et Emmanuel Macron

ÉDITO - L’abstention pour le premier tour des élections régionales a été écrasante. C’est le seul message politique que les Français ont porté le 20 juin.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen
Emmanuel Macron et Marine Le Pen
Crédit : AFP
Résultats régionales : un avertissement lancé à Marine Le Pen et à Emmanuel Macron
02:38
L'édito politique d'Olivier Bost du 21 juin 2021
02:38
Olivier Bost - édité par Marie-Pierre Haddad

Ce premier tour des élections régionales est un avertissement pour toute la classe politique. 
L’abstention a bel et bien tout écrasé. C’est le seul message politique que les Français ont porté le 20 juin. Un message qui doit pousser tout le monde a la plus grande prudence (moi compris).

Attention à ceux qui pensent que leurs victoires annoncent des lendemains qui chantent. Attention à ceux qui se croyaient dans une irrésistible ascension. Et attention, à ceux qui ont promis un renouveau politique et qui ne récoltent que le plus grand désintérêt. 

La soirée peut redonner quelques espoirs à la droite et la gauche sauve quelques meubles. Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, Laurent Wauquiez, s’en sortent très bien. Ils n’ont besoin de personne pour l’emporter dimanche prochain. La terrible pression du Rassemblement national d’un côté et de La République en Marche de l’autre retombe. Mais avec moins d’un électeur sur 3 qui s’est déplacé hier aux urnes.

Déconvenue embarrassante pour Le Pen

La rampe de lancement vers la présidentielle perd de son élan. La droite est la gagnante de l’abstention de masse, cela ne va pas résoudre ses problèmes de leadership. Qui sera candidat à la présidentielle l’année prochaine ? Les régionales n’aideront pas à les départager… Voilà pour ceux qui pensent que leurs victoires annoncent des lendemains qui chantent. 

À lire aussi

Et ceux qui se croyaient dans une irrésistible ascension comme le Rassemblement national ? Marine Le Pen l’a bien saisi dans son appel au sursaut lancé hier soir. Ses électeurs peuvent rester chez eux. La déconvenue est très embarrassante car elle casse une belle histoire qu’elle s’employait à écrire méthodiquement. D’élections en élections, le Rassemblement national repoussait ses limites jusqu’à la victoire. Toutes les planètes étaient en train de s’aligner, le temps du RN était venu.

Emmanuel Macron voulait réenchanter la politique, ce matin c’est aussi son échec

Olivier Bost

L’extrême droite dégringole partout, tous les scores sont à la baisse, comparés au premier tour de l’élection de 2015. Si les jeunes et ce que l’on appelle les catégories populaires ne se sentent pas concernés, ils ne vont pas voter. Marine Le Pen est avertie.

Dernier avertissement pour Emmanuel Macron : le chef de l’État avait dépêché 15 ministres dans ces élections et il pensait avoir réussi un coup de maitre en PACA pour diviser la droite. 

Ce matin, LaREM n’a quasiment plus aucun rôle dans ces élections. Les idées brouillées et de droite et de gauche. Le dégagisme, l’idée d’un nouveau monde. Tout cela porte et participe bel et bien au discrédit de la classe politique. Emmanuel Macron voulait réenchanter la politique, ce matin c’est aussi son échec.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/