1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus à l'école : tests, capteurs de CO2… Blanquer dévoile le nouveau protocole
2 min de lecture

Coronavirus à l'école : tests, capteurs de CO2… Blanquer dévoile le nouveau protocole

Face à l'explosion des cas, le gouvernement a adapté le protocole sanitaire en vigueur dans les établissements scolaires. Il a par ailleurs appelé les maires à équiper les établissements de capteurs de CO2.

La rentrée scolaire aura bien lieu le 3 janvier
La rentrée scolaire aura bien lieu le 3 janvier
Crédit : Idriss Bigou-Gilles / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Florise Vaubien

Le protocole pour la rentrée scolaire a été dévoilé à quelques heures des ouvertures des classes. Dimanche 2 janvier, dans un entretien pour le Parisien, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a ainsi annoncé les nouvelles consignes concernant les tests au coronavirus pour les élèves et les enseignants cas contacts

Dans un contexte de flambée épidémique et de propagation forte du variant Omicron, les autorités ne cessent de renforcer les mesures de protection, alors que la nouvelle souche menace davantage les plus jeunes. Le ministre a confirmé que "la nouvelle politique de 'contact-tracing'" consistera à multiplier les tests.

Une approche de prévention sanitaire qui passe également par "la participation des familles à ce dispositif fondé sur la responsabilisation", a-t-il indiqué. 

Même procédure pour les enseignants vaccinés

M. Blanquer a expliqué que dans le cas d'une contamination au sein d'une classe, tous les élèves devront réaliser trois tests en quatre jours. "Le premier test négatif" leur permettra de reprendre l'école, comme le rapporte le JDD

À lire aussi

"Ce qui change, c’est que désormais, quand la famille fera le premier test", elle pourra se fournir en pharmacie de deux autotests "gratuits". Les cas contact pourront ainsi se tester à nouveau à la maison "à J + 2 et à J + 4". À noter que les parents devront présenter une attestation sur l'honneur assurant que les tests ont été effectués, et qu'ils sont négatifs.

Les enseignants vaccinés suivront la même procédure. "Il n’y aura donc pas d’isolement des personnes (cas contact) dont les tests sont négatifs", a précisé le numéro 1 du ministère de l'Éducation nationale. Pour assurer l'instauration de ces nouvelles mesures, "des commandes massives" d’autotests ont été passées, afin de prévenir toute pénurie dans les officines. 

Un appel à équiper les écoles de capteurs de CO2

Dans la droite lignée de la stratégie gouvernementale, la campagne de vaccination des enfants de 5 à 11 ans reste pleinement encouragée. Des informations seront prochainement envoyées aux chefs d’établissement et aux enseignants sur les modalités

Le ministre a toutefois déclaré qu"il "n’y aura pas de barnum dans les écoles". "Ce sont les familles qui ont vocation à prendre rendez-vous et accompagner les enfants dès lors évidemment qu’ils souhaitent les faire vacciner", peut-on lire dans l'article du quotidien régional. Jean-Michel Blanquer a par ailleurs lancé un appel aux maires pour doter leurs établissements scolaires en capteurs de CO2. "20% environ" des écoles primaires en sont équipées, a indiqué le ministre, déplorant un chiffre "insuffisant"

Enfin, il a expliqué vouloir "restreindre au maximum" les interactions en dehors des classes. "Les cérémonies de vœux ou les moments de convivialité autour de la galette n’auront pas lieu et les réunions parents-enseignants auront vocation à se dérouler à distance", a-t-il détaillé. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/