1 min de lecture Gouvernement

Remaniement : Éric Dupond-Moretti "est un très bon choix", assure Elisabeth Guigou

INVITÉE RTL - L'ancienne ministre de la Justice indique cependant qu'Éric Dupond-Moretti devra brider "un peu son tempérament fougueux, batailleur".

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Éric Dupond-Moretti "est un très bon choix", assure Elisabeth Guigou Crédit Image : AFP / JOEL SAGET | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot et Ryad Ouslimani

La nomination comme ministre de la Justice d’Éric Dupond-Moretti est loin de faire l’unanimité. Dans la foulée de l’annonce de sa prise de fonction, le syndicat de la magistrature a parlé de déclaration de guerre, mettant d'entrée les rapports avec le garde des Sceaux sous le signe de la tension. Mais mardi 7 juillet, le ministre a joué l’apaisement, et a annoncé les grandes lignes des missions fixées à son ministère. 

Invitée à commenter sur RTL la nomination d’Éric Dupont-Moretti, Elisabeth Guigou a confié apprécier la décision.  "Je trouve que c’est un très bon choix", a-t-elle déclaré. "Il faut une personnalité forte au ministère de la Justice", a justifié l’ancienne garde des Sceaux. Elle regrette que le ministre de la Justice soit en si basse position protocolaire, et espère qu’Éric Dupond-Moretti viendra lui donner plus d’exposition. 

Il faudra qu'il "bride son tempérament"

"J’espère qu’il interviendra dans les médias pour faire comprendre les missions de ce ministère", insiste Elisabeth Guigou, qui pense les actions de la place Vendôme trop peu connues du grand public. 

Concernant les fonctions d’Éric Dupond-Moretti, elle prévient qu’il devra faire cohabiter des métiers qui, au quotidien, "s’opposent dans les prétoires". Et pour ce faire, il faudra au réputé avocat mettre de l’eau dans son vin. "Il faudra sans doute que le garde des sceaux bride un peu son tempérament fougueux, batailleur (…) Il va falloir qu’il travaille avec toutes les professions de ce ministère", conseille Elisabeth Guigou. 

À lire aussi
Une femme porte un masque dans une rue de Lille (illustration) entreprises
Coronavirus : le masque obligatoire au travail est-il la prochaine étape ?

Selon elle, les critiques émises par les associations de féministes concernant le sexisme et le machisme reprochés à Éric Dupond-Moretti, devront le échéant amener le ministre à "réviser ses positions" en matière de droits des femmes. Elle précise qu’elle n’a néanmoins pas souvenir de prises de positions clairement polémiques de l’avocat à ce sujet.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Justice Éric Dupond-Moretti
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants