1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales : "Personne ne peut se satisfaire de ce Waterloo démocratique", déplore Damien Abad
2 min de lecture

Régionales : "Personne ne peut se satisfaire de ce Waterloo démocratique", déplore Damien Abad

INVITÉ RTL - Le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, Damien Abad revient sur l'abstention record lors des élections régionales et départementales.

Le chef de file des députés LR à l'Assemblée, Damien Abad
Le chef de file des députés LR à l'Assemblée, Damien Abad
Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
Damien Abad était l'invité de RTL
12:44
Damien Abad était l'invité de RTL
12:44
Thomas Sotto - édité par Mélanie Costa

Alors que la droite a remporté sept régions lors des élections, ce dimanche 27 juin, le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale depuis 2019, revient sur l'abstention record, qui a atteint 65,7% au second tour. "Personne ne peut se satisfaire de ce Waterloo démocratique", a-t-il déploré.

"Tout le monde est inquiet. (...) Personne ne peut accepter aujourd'hui qu'on retrouve à peine un électeur sur trois dans les urnes", poursuit Damien Abad. "Après, il faut dire aussi qu'il y a eu beaucoup de confusion parce qu'il y a eu deux élections en même temps et une catastrophe et une défaillance de l'État absolue dans la distribution des professions de foi", ajoute le chef de file LR à l'Assemblée. 

Et de détailler : "Il y a eu un ensemble de choses : la crise sanitaire, le fait qu'on était mieux dans les terrasses que dans les bureaux de vote. Mais il y a surtout une fracture profonde entre le peuple et la politique aujourd'hui."

"Je pense que Xavier Bertrand a une longueur d'avance"

Damien Abad se satisfait également des résultats de la droite, "premier Parti dans les territoires", lors de ces élections régionales. "Maintenant on se met en ordre de bataille pour l'élection présidentielle", rapporte-t-il. Le président du groupe à l'Assemblée, qui préfère la méthode d'un candidat naturel, confie : Xavier Bertrand "est notre meilleur atout actuellement pour porter nos couleurs à l'élection présidentielle". 

À lire aussi

Réélu ce dimanche à la tête des Hauts-de-France, Xavier Bertrand avait déjà fait part de sa candidature à l'élection présidentielle de 2022. "Je pense que Xavier Bertrand a une longueur d'avance. (...) Il a parlé à la France des territoires, il a parlé à la France populaire et il a fait une belle victoire face au Rassemblement national. Mais on ne peut pas, au lendemain des élections régionales, dire : on va choisir un tel", conclut-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/