1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales : malgré le renfort de La Poste, les professions de foi manquent à l'appel
2 min de lecture

Régionales : malgré le renfort de La Poste, les professions de foi manquent à l'appel

Alors que La Poste a annoncé qu'elle reprenait la distribution de 5 millions de plis au groupe Adrexo pour le second tour, de nombreux Français vont encore devoir voter sans avoir pu consulter les tracts.

Des professions de foi de candidats aux élections régionales de 2021 (illustration).
Des professions de foi de candidats aux élections régionales de 2021 (illustration).
Crédit : NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
Louis Chahuneau

Toujours rien dans les boîtes aux lettres. De nombreux Français se plaignaient cette semaine de ne pas avoir reçu les professions de foi des candidats aux élections régionales dont le second tour se tient ce dimanche 27 juin.

"Nous sommes le 26/06/2021à 16h14 et, dans mon secteur, nous n'avons toujours pas les professions de foi et bulletins pour le 2d tour des régionales. Tout va bien", a ironisé un internaute sur Twitter. "Samedi après-midi midi, toujours pas eu les professions de foi pour les Régionales de demain", s'impatientait une habitante de Metz. À Marseille, des colis ficelés de professions de foi ont été abandonnés sur le trottoir devant les poubelles, à en croire une photo partagée par un conseiller du Rassemblement national en PACA sur Twitter. Des scènes similaires avaient été observées dans plusieurs communes, avant le premier tour dimanche dernier.

Selon Adrexo, 9% des plis n'avaient pas pu être distribués avant le premier tour, et jusqu'à 13% dans certains départements. Un chiffre préoccupant alors que l'abstention a atteint des niveaux records lors de ce scrutin : près de deux Français sur trois n'ont pas voté au premier tour, et l'abstention a atteint 87% chez les 18-35 ans, du jamais vu. Si les dysfonctionnements dans la distribution sont loin d'expliquer l'ampleur de ce désintéressement des Français pour les régionales, ils n'ont pu qu'y contribuer.

Darmanin favorable à la fin de la concurrence

La Poste a annoncé cette semaine qu'elle reprenait 5,4 millions de plis sur les 44 millions confiés (12%) à la société privée Adrexo, chargée de leur distribution dans 51 départements de 7 régions. "Malgré les difficultés inhérentes à l'exécution de cette prestation dans des conditions extrêmement contraintes, La Poste et les facteurs se mobiliseront, comme ils l'ont toujours fait, afin de contribuer au meilleur déroulement possible des opérations du second tour des élections régionales et départementales 2021", a indiqué le groupe dans un communiqué.

À lire aussi

Jeudi, le Sénat a acté la création d'une commission d'enquête, notamment sur l'attribution du marché public en début d'année à la société Adrexo, dont les comptes étaient préoccupants depuis 2018, selon Libération. L'ensemble des partis politiques, droite ou gauche, impliqués dans l'élection ont dénoncé un "scandale" et appelé le gouvernement à prendre la mesure des événements. Mercredi, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, qui a qualifié ces dysfonctionnements "d'inacceptables", s'était dit favorable à la fin de la concurrence dans la distribution des tracts électoraux pour les prochaines élections.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/