2 min de lecture Élections régionales

Régionales 2021 : enjeux, favoris, report... Ce qu'il faut savoir

Le report une nouvelle fois des élections régionales, prévues le 13 et 20 juin prochain est envisagé. Le prochain avis du Conseil scientifique est très attendu par l'exécutif.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Régionales 2021 : quels sont les scénarios envisagés ? Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : Jacques Serais | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Jacques Serais édité par William Vuillez

Le premier tour des élections régionales est fixé au 13 juin prochain, dans moins de trois mois. Ces élections ont déjà été reportées, elles auraient dû avoir lieu en ce moment. Alors se tiendront-elles bien en juin ? Aucune certitude, pour l’instant deux dates sont arrêtées, les 13 et 20 juin mais le prochain avis du Conseil scientifique est très attendu. Les blouses blanches sont consultées pour évaluer les risques sanitaires d’une nouvelle campagne en temps de Covid et de deux jours de vote. 

Ils doivent rendre leur rapport d’ici le 1er avril, dans une semaine donc. Il y a un vrai risque qu’on ne puisse pas voter en juin, rien est exclu. Le traumatisme des municipales de l’an dernier a laissé des traces, vous vous souvenez, un premier tour maintenu coûte que coûte deux jours seulement avant le confinement et puis un deuxième tour organisé trois mois plus tard. Conséquence aujourd’hui, l’exécutif serait beaucoup plus prudent. L’idée de les décaler à l’automne est déjà évoquée à demi-mot. 

Cette perspective en agace certains qui n’ont pas grand-chose à gagner dans ce report. D’ailleurs ce weekend, 10 présidents de Conseils régionaux sont montés au créneau dans une tribune. L’opposition insinue également qu’un nouveau report arrange finalement bien les affaires d'Emmanuel Macron. Il faut dire que le parti présidentiel la République en marche est loin de partir favori.

Quels enjeux ?

Il y a des endroits qui seront particulièrement scrutés, sans aucun doute dans les Hauts-de-France avec le président sortant, Xavier Bertrand qui lorgne sur l’Élysée pour la suite. Sa réélection devait être une formalité mais cela risque d’être un peu plus compliqué que prévu. Contre toute attente il va se retrouver face a une gauche unie qui est parvenue à trouver un terrain d’entente pour s’allier.

À lire aussi
gouvernement
Régionales 2021 : Dupond-Moretti, Schiappa, Fesneau... quels ministres sont candidats ?

Ailleurs, en Île-de-France par exemple, Valérie Pécresse va se représenter. Elle a déjà tiré une partie de la majorité gouvernementale mais la surprise vient du Rassemblement national, qui place un de ses poids-lourds Jordan Bardella tête de liste. Le RN qu’il faudra également regarder de près en région PACA. Thierry Mariani, transfuge des Républicains, devrait prochainement se déclarer candidat face à son ancien ami, le sortant Renaud Muselier. 

Enfin la Bretagne, fief du ministre Jean-Yves Le Drian, était dans le viseur des marcheurs. C’est loin d’être gagné, ce sera l’un des autres enjeux de cette élection. Une élection locale mais pas que. À neuf mois de la présidentielle le scrutin prendra forcément un tour national. Tour de chauffe en quelque sorte, avant l’élection suprême.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections régionales
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants