1 min de lecture Retraites

Réforme des retraites : Édouard Philippe met en garde contre les blocages

Le Premier ministre a indiqué dans les colonnes du Journal du dimanche qu'il était "prêt à négocier sur tout" concernant la réforme des retraites. Néanmoins, il met en garde contre les menaces de grèves annoncées notamment par la RATP et la SNCF.

Édouard Philippe, le 18 juin 2019
Édouard Philippe, le 18 juin 2019 Crédit : Lucas BARIOULET / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Le Premier ministre s'est exprimé sur les futures grèves annoncées contre le projet de réforme des retraites. Dans un entretien accordé au Journal du dimanche, Édouard Philippe a mis en garde contre d'éventuels blocages.

L'exécutif prévoit de fusionner les 42 régimes existants en un "système universel" par points à partir de 2025, en vertu d'une réforme "juste et redistributive", selon le chef du gouvernement. Plusieurs syndicats de la RATP, de la SNCF et des transports routiers menacent d'une grève "illimitée" à compter du 5 décembre pour s'opposer à ce projet. 

"Je prends la contestation au sérieux, sans désinvolture", a indiqué le Premier ministre. "J'ai annoncé que j'étais prêt à négocier pour que la réforme préserve les droits acquis et les espérances légitimes. Mais je ne crois pas que les Français acceptent de subir des blocages qui auraient pour objet de conserver des régimes particuliers qui n'ont plus lieu d'être", estime-t-il. 

"Nous sommes prêts à négocier sur tout, même si les principes fondamentaux de la réforme sont connus", souligne Édouard Philippe. "Il faudra travailler plus longtemps" et "prendre en compte les spécificités de certains métiers en termes de dangerosité ou de pénibilité", a-t-il ajouté, sans mentionner les professions concernées. "Nous avons du temps. Prenons-le", a conclu le chef du gouvernement. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Édouard Philippe Réforme des retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants