2 min de lecture Réforme des retraites

Réforme des retraites : Damien Abad veut "la suppression des régimes spéciaux"

INVITÉ RTL - Pour le président des Républicains à l'Assemblée, Damien Abad, il faut supprimer les régimes spéciaux au nom "de l'égalité, de l'équité, de la justice entre les Français".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Damien Abad était l'invité de RTL du 27 décembre 2019 Crédit Image : ERIC FEFERBERG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Chloé Richard-Le Bris

Vingt-troisième jour de grève aujourd'hui, vendredi 27 décembre, à la SNCF et à la RATP. La durée du mouvement de 1995 est maintenant dépassée. Le Premier ministre de l'époque, Alain Juppé, avait fini par céder. Mais aujourd'hui, pour Damien Abad, député de l'Ain, président du groupe Les Républicains à l'Assemblée Nationale, Édouard Philippe ne doit pas céder. 

Selon l'élu, "on a une réforme qui est déjà amputée de beaucoup de ses positions. La réalité aujourd'hui c'est qu'on voit bien qu'on a un gouvernement qui est sur la reculade, que ce soit sur la question de l'âge pivot, sur la question des régimes spéciaux ou des spécificités dans le régime universel. On voit bien qu'aujourd'hui le gouvernement n'est plus en capacité d'imposer sa réforme à tous les Français et notamment au mouvement de la rue donc nous chez Les Républicains on veut une réforme. Simplement, on veut une réforme qui soit juste et audacieuse et aujourd'hui cette réforme manque de justice entre les Français."

Quoiqu'il en soit, il faut travailler plus longtemps

Le député s'accorde néanmoins sur le fait qu'il faudra travailler plus longtemps. Pour lui, "c'est le seul moyen de préserver les retraites des Français. Vous savez, si vous ne reportez pas l'âge légal de départ à la retraite, soit vous baissez les pensions, soit vous augmentez les cotisations. Nous pensons qu'il ne faut pas augmenter les cotisations parce que ce sont des hausses d'impôts déguisées sur les Français et nous pensons que les pensions des retraités sont déjà suffisamment faibles pour ne pas les baisser, mais au contraire pouvoir les revaloriser grâce à une mesure d'âge (...)".

Damien Abad dénonce "le double jeu", "le double langage" du gouvernement, dont ne veulent pas les syndicats, et "qui conduit à la double peine pour les Français. Il n'y a pas de paix sociale immédiate et il n'y a pas de sauvetage des retraites à long terme. Ce que nous voulons, c'est un langage de vérité." Pour lui, il manque un texte concret sur la table pour pouvoir négocier avec le gouvernement. Il n'oublie pas de préciser que son parti veut "la suppression des régimes spéciaux, au nom de l'égalité, de l'équité, de la justice entre les Français (...)."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Les Républicains Grève
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants