1 min de lecture Versailles

Tempête 1999 : "Le parc du Château de Versailles ne ressemblait plus à rien", se rappelle Alain Baraton

INVITÉ RTL - Vingt ans après la tempête de 1999, le jardinier-en-chef du grand parc du Château de Versailles Alain Baraton se souvient d'un épisode épique qui a transformé le jardin.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Tempête 1999 : "Le parc du Château de Versailles ne ressemblait plus à rien", dit Alain Baraton Crédit Image : Ludovic MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Esther Serrajordia

Cela fait 20 ans que la tempête du siècle dernier venait de passer, provoquant des des dégâts terribles et un bilan redoutable. 

Alain Baraton, jardinier-en-chef du domaine national du Trianon et du grand parc du Château de Versailles depuis 1982 se souvient du matin où il a découvert le parc. "J'ai ressenti un sentiment de tristesse, de désolation", a-t-il déclaré. Au total, 18.500 arbres cassés ou déracinés ont été comptabilisés dans le jour qui suit la tempête. "Il faudra dans les jours qui suivent en abattre 30.000, affirme-t-il, le parc ne ressemblait plus à rien". 

Le jardinier du parc continue de se demander comment une telle situation a pu survenir. "Le parc, il y a vingt ans, était à nos yeux indestructibles", dit-il. "Quand on travaille dans un jardin comme le mien qui existe depuis 400 ans, avec des arbres qui ont des troncs gigantesques, on ne peut pas penser qu'ils vont être arrachés, qu'ils vont être pliés comme des allumettes et jamais nous n'aurions pu penser que des arbres si gros pouvaient être jetés à terre". 

Plus vraiment de traces de la tempête

Vingt ans après, le parc a été restauré et Alain Baraton affirme qu'"il n'y a plus vraiment de traces de la tempête". "La tempête a bénéficié pour la restauration en permettant de remettre le jardin tel qu'il était lors de sa conception", a-t-il déclaré. 

À lire aussi
La résidence présidentielle de la Lanterne faits divers
Un homme arrêté pour avoir fait voler son drone au-dessus de la résidence secondaire du Président

D'après le jardinier, il faudra cependant "une trentaine d'années pour que les arbres prennent de belles dimensions et vous transmettent une émotion". "Nous sommes dans la bonne direction", a-t-il conclu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Versailles Jardin Tempête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants