1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Qu'est-ce que le Haut-commissariat au Plan, où pourrait être nommé Bayrou ?
2 min de lecture

Qu'est-ce que le Haut-commissariat au Plan, où pourrait être nommé Bayrou ?

ÉCLAIRAGE - Cette institution, créée par le général de Gaulle après la guerre, avait disparu en 2006. À quoi pourrait ressembler sa nouvelle version ?

François Bayrou
François Bayrou
Crédit : M6
Coline Daclin
Journaliste

Est-ce le retour de François Bayrou ? Selon France Inter, le président du Modem devrait être nommé Haut-commissaire au Plan en septembre. Sa nomination devrait avoir lieu quelques jours après le premier Conseil des ministres de rentrée, fixé le 25 août. 

Outre la nouvelle de son retour, c'est l'intitulé de son poste qui interroge. Haut-commissaire au Plan, qu'est-ce que ça veut dire ? C'est le Premier ministre Jean Castex qui a voulu créer ce poste. Il l'a annoncé quelques jours après sa nomination. Le but : guider sur le long terme la reconstruction économique du pays, éprouvé par la crise du coronavirus. 

Le Haut commissariat au Plan n'a rien de nouveau. Ce poste a été créé après la Seconde Guerre mondiale, le 3 janvier 1946, par le général de Gaulle. Son objectif était de reconstruire le pays et retrouver la prospérité économique. Il était alors composé de plusieurs commissions, elles-mêmes rassemblant des partenaires sociaux et des experts. Le Haut commissariat au Plan était notamment chargé de réfléchir aux besoins de reconstruction et de répartir les moyens par thématique.

De nouvelles fonctions ?

En tout, onze Hauts-commissariats au Plan ont été lancés, avec seize commissaires à leur tête. La fonction est ensuite supprimée en 2006 par Dominique de Villepin et remplacé par un Centre d'analyse stratégique.

À lire aussi

Le nouveau Haut-commissariat au Plan sera-t-il très différent ? Alors que d'ordinaire un haut-commissaire est rattaché à un ministre, François Bayrou aurait quant à lui demandé à rendre des comptes directement au chef de l'État. Une manière peut-être de se garantir une certaine indépendance

Le Haut-commissariat au Plan devrait aussi envelopper de nouvelles fonctions. En plus des préoccupations économiques et sociales, il faut aussi prendre en compte la transition écologique et les territoires, ce mot si cher au nouveau gouvernement. Le tout sans marcher sur les plates-bandes des ministres.

Selon France Inter, le ministère de l'Économie, qui s'est vu attribuer en plus la charge de la relance post-Covid, n'est pas inquiet. "La relance et la prospective, ce sont deux tâches complémentaires", aurait déclaré Bercy. Reste à savoir si les autres ministères le verront du même oeil.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/