1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Versailles, la ville miroir des droites françaises
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Versailles, la ville miroir des droites françaises

REPORTAGE - Au sein des quartiers les plus huppés de Versailles, la course à l'Élysée se joue entre les candidats de droite, même si Marine Le Pen semble en retard sur ses concurrents.

La ville de Versailles, sublimée par son fameux château
La ville de Versailles, sublimée par son fameux château
Crédit : Martin BUREAU / AFP
Présidentielle 2022 : Versailles, la ville miroir des droites françaises
04:10
Présidentielle 2022 : Versailles, la ville miroir des droites françaises
04:10
Marie Moley - édité par Nicolas Barreiro

La ville de Versailles est un véritable reflet de la droite en France. Valérie Pécresse, fraîchement élue candidate des Républicains, y habite. Éric Zemmour y a fait salle comble lors d’un meeting en octobre, il a la cote auprès des catholiques conservateurs. Et dans les urnes, Emmanuel Macron enregistre de très bons scores, plus de 76% au second tour en 2017. Alors pour qui Versailles va-t-elle voter en avril ?

Au cœur des quartiers Saint-Louis et Notre-Dame, en plein centre de Versailles, les avis sont mitigés. "Pour le moment je suis très hésitante. Depuis que c'est Pécresse, c'est sûr que c'est la mieux de la droite. Je l'aurais bien vu ministre de Macron", estiment deux retraitées versaillaises, qui ne veulent "surtout pas" d'Éric Zemmour. "Il monte les gens les uns contre les autres, en ce moment ce n'est pas ce qu'il faut faire", poursuivent les deux dames. 

De nombreux Versaillais s'opposent à Éric Zemmour mais ce n'est pas le cas de Thomas, un étudiant de 21 ans, il s'est rendu à son meeting de Villepinte. "Je suis maintenant membre du parti Reconquête d'Éric Zemmour. Le candidat pour moi qui représente vraiment bien la droite, c'est Éric Zemmour", assure le jeune homme. "Il arrive à faire le rassemblement de l'aristocratie patriote et des classes populaires".

De son côté, Marine Le Pen semble manquer de soutien à Versailles. Sur une quarantaine d'habitants interrogés au sujet de la candidate du Rassemblement national, aucun n'a fait part de son intention de voter pour elle en avril. "Je la trouve un peu vulgaire", soutient une Versaillaise qui "préfère sa nièce, Marion".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/