1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : vers une réconciliation entre Marine Le Pen et Robert Ménard ?
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : vers une réconciliation entre Marine Le Pen et Robert Ménard ?

Après plus d'un an de relation glaciale, Marine Le Pen et Robert Ménard se sont rencontrés pour mettre un point final aux disputes et discuter de la présidentielle de 2022.

Marine Le Pen et Robert Ménard, le 1er décembre 2015
Marine Le Pen et Robert Ménard, le 1er décembre 2015
Crédit : PASCAL GUYOT / AFP
Marie-Pierre Haddad

La fin des rancœurs ? L'élection présidentielle de 2022 approchant, Marine Le Pen et Robert Ménard semblent avoir enterré la hache de guerre. Selon les informations du Point, la présidente du Rassemblement national et le maire de Béziers se sont rencontrés le 15 février dernier. 

Ce rendez-vous est hautement politique, après avoir passé un an et demi sans se voir et avoir essuyé pour Marine Le Pen, les critiques les plus dures de la part de celui qui était devenu son adversaire politique. Et comme toute bonne réconciliation, celle-ci a débuté par un mea culpa, signé Robert Ménard. "Je dois admettre qu'elle est résiliente (...) J'ai eu des mots durs vis-à-vis d'elle (...) J'ai eu des mots très durs pour elle dont j'aurais pu m'abstenir", reconnaît-il auprès du Point.

Le maire de Béziers, sans étiquette mais proche du Rassemblement national, attaquait la candidate à l'élection présidentielle de 2022, en assurant qu'elle était dans l'incapacité de gagner un duel face à Emmanuel Macron. Selon le partisan de l'union des droites, il était même indispensable de "faire apparaître un nouveau visage" pour remporter le scrutin.

Un échange "paisible"

Tout cela semble désormais bien loin derrière eux. Robert Ménard a indiqué que l'échange avec Marine Le Pen avait été "paisible". Mais cela ne gomme pas les désaccords de fond entre les deux personnalités politiques, notamment sur les questions économiques. "Nous, on a une vision plus libérale de l'économie, moins étatiste. Mais ça ne nous empêche pas de faire du travail ensemble", a souligné l'élu auprès de l'AFP. 

À lire aussi

Ce rendez-vous avait ainsi pour objectif "d'oublier un peu les rapports exacerbés, passionnels, et les propos qui pouvaient être tenus de part et d'autre un peu désagréables, pour essayer de voir comment on pouvait parler politique et faire des choses ensemble", a résumé le maire de Béziers. Et les intentions de vote dans les sondages pour 2022 en faveur de Marine Le Pen y sont pour beaucoup. Début février, l'édile expliquait au Parisien : "Je ne donnais pas cher de sa peau. Mais je dois admettre qu'elle rejoue les premiers rôles".

Au menu de la discussion : régionales en Occitanie, union des droites, candidature d'Eric Zemmour... Tout un programme pour préparer l'élection présidentielle de 2022.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/