1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse invitée à se recentrer sur sa gauche au sein de LR
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse invitée à se recentrer sur sa gauche au sein de LR

DÉCRYPTAGE - Les déflagrations post-meeting continuent de se faire sentir chez Les Républicains. Xavier Bertrand et Jean-Pierre Raffarin ont fait passer leur message à la candidate LR.

Valérie Pécresse, le 15 février 2022
Valérie Pécresse, le 15 février 2022
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Marie-Pierre Haddad

Sortir de la polémique et imposer de nouveaux thèmes dans la campagne. Au sein des Républicains, certaines voix se sont faites entendre pour inciter Valérie Pécresse à déplacer le curseur vers sa gauche. Quelques jours plus tôt, une opération séduction à destination de l'électorat d'Éric Zemmour avait été entreprise lors de son meeting à Paris. La candidate Les Républicains avait repris à son compte un vocabulaire plébiscité par le candidat Reconquête et aussi Marine Le Pen.

Sur Franceinfo, Jean-Pierre Raffarin a mis en garde Valérie Pécresse. "Utiliser les mots de l'adversaire est une erreur (...) Valérie Pécresse vaut mieux que ce discours", a dénoncé l'ancien premier ministre. 

Soutien de la candidate LR,  Xavier Bertrand prend ses distances. Le grand remplacement "n'est pas une réalité", a affirmé le président des Hauts-de-France qui s'était posé en rempart au Rassemblement national et à l'extrême droite lors des régionales de 2021.

Incarnation vs collégialité

Sur Europe 1, il a déclaré que cette situation montre "les limites de la collégialité". Il vise ainsi les différentes lignes qui doivent coexister au sein des Républicains entre la droite centriste et la droite tentée par Éric Zemmour. Éric Ciotti n'a d'ailleurs pas réfuté l'existence de la théorie du grand remplacement. "Vous pouvez écouter les uns et les autres, mais je souhaite, pour qu'elle gagne cette élection, qu'elle soit elle-même", a ajouté Xavier Bertrand.

Le quinquennat qui s'ouvre devra être le quinquennat des classes moyennes

Xavier Bertrand sur Europe 1
À lire aussi

L'ancien candidat au congrès Les Républicains évoque ainsi une piste sur laquelle Valérie Pécresse pourrait davantage se concentrer. "Le quinquennat qui s'ouvre devra être le quinquennat des classes moyennes (...) Cinq ans après l'élection d'Emmanuel Macron, elles ont perdu espoir"; estime-t-il. 

Cette idée avait déjà été formulée par Rachida Dati dans les colonnes du Figaro. Avant le meeting parisien de Valérie Pécresse, la maire LR du VIIème arrondissement de Paris défendait l'idée selon laquelle il faut "ouvrir une seconde étape dans cette campagne, celle de l’incarnation qui parle à tous les Français". À l'antenne de RTL, l'ancienne ministre de la Justice a indiqué conseiller à la candidate "de continuer à sensibiliser les classes populaires, les Français les plus démunis et ceux qui vivent des difficultés".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/